Axe Seine Béton dévoile ses ambitions normandes

Yann Butillon
13/04/2021

Les toupies de BSM sont circulent maintenant en Normandie. C'est une nouvelle entité Axe Seine Béton, filiale de BSM, qui les exploite.

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine

Axe Seine Béton prend peu à peu pied en Normandie.   [©BSM]
Axe Seine Béton prend peu à peu pied en Normandie. [©BSM]

SEINE-MARITIME. Les toupies fuchsia de Béton Solutions Mobiles (BSM), bien connues sur les chantiers d’Ile-de-France, circulent dorénavant en Normandie et bientôt sur tout l’axe Seine, reliant Le Havre à Paris. Mais c’est une nouvelle entité qui les exploite : Axe Seine Béton (ASB), filiale de BSM. Une première centrale à béton est déjà opérationnelle depuis septembre, implantée à Gonfreville-l’Orcher (76). Et ce n’est qu’un début. « L’objectif est d’ouvrir à court terme 7 à 8 unités de production fixes le long de la Seine », explique Philippe Tibère, président de BSM. Et de développer : « Le Grand port maritime de l’axe Seine, qui naîtra de la fusion des ports du Havre, de Rouen et de Gennevilliers, en 2021, présente un fort potentiel de développement économique. Il nous semblait stratégique de nous y positionner »

Pour ce projet d’envergure d’ouverture de centrales à béton, ASB prévoit un investissement de 10 M€. Et la création d’une cinquantaine d’emplois directs, dans les deux ans à venir. A ceci s’ajoutera la mise en circulation de 40 toupies pour acheminer le béton sur les chantiers de la région normande. Ainsi, d’ici la fin du premier semestre 2021, deux unités de production fixes doivent être mises en service, toujours dans la périphérie du Havre et de Rouen. Aussi, des postes de commerciaux et d’agents techniques sont à pourvoir. A bon entendeur…

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article