Christophe Jeauneau, nouveau président du Synad

Frédéric Gluzicki
14/12/2020

Actuel directeur général de Mapei France, Christophe Jeauneau vient d’être élu président du Synad, pour un mandat de trois ans.

Christophe Jeauneau, nouveau président du Synad. [©ACPresse]
Christophe Jeauneau, nouveau président du Synad. [©ACPresse]

Depuis quelques jours, Christophe Jeauneau (53 ans) est le nouveau président du Syndicat national des adjuvants pour bétons et mortiers (Synad). Ceci, pour une durée de trois ans. Il succède à Claude Le Fur, qui a assuré cette présidence pendant deux mandats successifs. Et qui reste membre du Bureau du Synad

Son parcours

Outre sa fonction au sein du Synad, Christophe Jeauneau est surtout le directeur général de Mapei France. Poste qu’il occupe depuis cinq années à présent. Manageur commercial et ingénieur de formation, Christophe Jeauneau débute sa carrière, en 1991, chez Armater & Sols Solutions, comme responsable technique. Puis, responsable du développement en Asie du Sud-Est. En 1994, il intègre le groupe Saint-Gobain où il accèdera rapidement à des postes à responsabilité.

Fort de ses expériences, Christophe Jeauneau rejoint, à partir de 2008, le groupe Vicat pour y remplir trois missions simultanées. Il devient président directeur général de la filiale VPI, directeur général de la branche “Papier et Emballage” et directeur marketing du groupe.

En parallèle, il évolue dans la sphère syndicale, en devenant président de la commission “Matériaux/Technique” du SNMI (Syndicat national des mortiers industriels). Et en étant membre du Bureau du Centre technique du papier.

Pour sa part, Claude Le Fur est le directeur du développement de l’activité béton Europe du Sud et Moyen-Orient chez Sika. Par ailleurs, il est aussi vice-président de l’European Federation of Concrete Admixtures Associations (Efca). Autrement dit, la fédération européenne des syndicats nationaux d’adjuvants

Ses missions

Dans la continuité de ses prédécesseurs, Christophe Jeauneau œuvrera à la reconnaissance du Synad et des adjuvants pour bétons et mortiers. Il a salué l’excellente gestion du syndicat par Claude Le Fur, avec qui il continuera de travailler en tant que membre du Bureau.

L’enjeu était, et reste aujourd’hui, de faire en sorte que les adjuvants soient toujours plus reconnus pour ce qu’ils sont. A savoir, des constituants indispensables à la fabrication et à l’emploi de bétons de qualité.

Le nouveau président s’inscrit donc dans la continuité de son prédécesseur. Tout en souhaitant s’appuyer sur son expérience technico/marketing. Et mettre à profit l’expertise acquise durant son parcours pour faire rayonner toujours plus le Synad dans le secteur de la construction. Son attention sera portée notamment sur les actions de communication. Ainsi que sur le dispositif qui les soutient, afin d’accroître la visibilité du Synad. Enfin, Christophe Jeauneau compte démultiplier les synergies avec les différents acteurs de la Filière Béton qu’il connaît parfaitement.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article