CelluForce : 70 % plus porteur que la brique

Rédaction
11/02/2019

Cellumat présente le bloc de béton cellulaire CelluForce, qui est 15 % plus porteur qu’un bloc béton traditionnel et 70 % que la brique.

CelluForce permet d’éviter et de corriger les ponts thermiques de façon simple et économique. [©Cellumat]
CelluForce permet d’éviter et de corriger les ponts thermiques de façon simple et économique. [©Cellumat]

Cellumat présente le bloc de béton cellulaire CelluForce, combinant un R thermique de 1,69 m2.K/Wen 25 cm d’épaisseur (1,38 m2.K/Wen 20 cm) et une résistance à la charge de 300 kN/ml. Son λ est, lui, égal à 0,165 W/mK. Le bloc plein CelluForce est composé de millions de cellules fermées, remplies d’air. Isolant dans la masse et collé avec des joints minces (d’une épaisseur de 2 mm), il permet d’éviter et de corriger les ponts thermiques de façon simple et économique. Ce qui rend aussi l’ensemble plus solide qu’avec des joints classiques au mortier. Le bloc CelluForce est 15 % plus porteur qu’un bloc béton traditionnel et 70 % que la brique. Il est donc idéal pour la construction de logements collectifs sur plusieurs étages. A noter que le CelluForce est presque 7 fois plus isolant que d’autres matériaux de construction porteurs. Sa bonne inertie thermique permet, tout au long de l’année, d’égaliser les écarts de température extérieure de manière à maintenir une température constante à l’intérieur du logement. Grâce à la combinaison du déphasage et de l’inertie thermique du béton cellulaire, le bloc CelluForce assure un confort d’été optimal, avec une température dans le bâtiment qui reste toujours agréable, été comme hiver.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article