Bouyer Leroux : Le mur au max

Rédaction
15/12/2014

Bouyer Leroux et sa filiale Bio’Bric lancent Mur’Max, le mur à très haute performance thermique avec R de 7 m2.K/W, pour une épaisseur de 42,5 cm.

2-Inno18-Bouyer-LerouxBouyer Leroux et sa filiale Bio’Bric lancent Mur’Max, le mur à très haute performance thermique avec R de 7 m2.K/W, pour une épaisseur de 42,5 cm. C’est un nouveau système constructif en terre cuite, qui est destiné au marché de la maison individuelle “premium”, à visée passive ou énergie positive. Il allie une haute résistance thermique à une inertie qualifiée de lourde, même selon les critères RT 2012.

Le mur composé de deux briques en terre cuite entre lesquelles est inséré un panneau isolant certifié Acermi. Les éléments étant indépendants, il faut cependant les installer sur chantier. La gamme dispose de tous les accessoires nécessaires au chantier, y compris en zone sismique (brique tableau, demi-tableau, linteau, poteau en pose standard et parasismique, brique de calepinage, équerre, brique de départ, panneau d’isolant, mortier joint mince).

Outre ses performances thermiques, le mur permet d’obtenir un confort constant en toutes saisons, grâce à sa forte inertie et sa faible diffusivité. De plus, il est tout à fait pérenne, puisque l’isolant rigide, pris en sandwich entre les parois, se tient parfaitement, tout en étant protégé de toutes les agressions que peut subir un isolant, qu’il soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article