Beumer : Gérer, palettiser…

Rédaction
18/09/2014

Beumer ne fait pas que designer et construire ses machines, la société les installe également sur site, réalisant l’automatisation et la mise en place des outils de gestion.

2-BeumerBeumer ne fait pas que designer et construire ses machines, la société les installe également sur site, réalisant l’automatisation et la mise en place des outils de gestion. C’est cette expérience qui a été mise à profit pour mettre au point le logiciel BG, système d’exploitation et de gestion de la marque. Il permet d’avoir un œil sur toutes les données particulières aux machines, comme à celles de la ligne de produit dans son ensemble, et ce, sur un seul écran. Que ce soit un ordinateur ou une tablette. Offrant à l’utilisateur, quand il le veut, des dates, des résumés et des statistiques de performances de ses machines. Evidemment, le service est adaptable à tous les clients, ne provocant pas de problème d’intégration. C’est d’ailleurs l’un des points les plus travaillé par Beumer, permettant de s’adapter à tous les systèmes d’exploitation et autres logiciels de gestion déjà sur place.

Dans le même temps, Beumer vient de lancer le Beumer Robopac. Ce robot à bras articulé avec une emprise au sol très restreinte assure de manière automatique des tâches de palettisation et de dépalettisation complexes. Il se distingue par sa haute précision et sa fiabilité, ainsi que par la manipulation particulièrement délicate des produits. Un système à ultrasons mesure la hauteur de pile. Ceci permet de calculer la position de dépose exacte de la charge et de l’y déposer de façon précise et avec précaution. Le contrôle-commande de Beumer permet à l’utilisateur de piloter la machine sans qu’il soit nécessaire d’avoir une connaissance particulière des robots. Son adaptation simple et rapide à des produits de taille et de nature différentes permet au Beumer Robotpac d’optimiser le débit de produits. Il peut être librement déplacé sur un rail.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article