Le développement de l’isolation thermique par l’extérieur amplifie l’utilisation des techniques de bardage, de vêtage et de vêture. Quelle différence entre ces trois techniques ?

Les parements extérieurs tels que bardages, vêtages et vétures jouent tous le même double rôle : décoratif et protecteur. Mais ils se distinguent par les matériaux constitutifs, la mise en oeuvre et s’associent avec différents types d’isolants.

Le bardage

 Le bardage est composé d’éléments de parement de dimensions diverses, sous forme de plaques, panneaux, lames, tuiles, bardeaux ou plaquettes. Ces éléments sont fixés (vissés, collés, agrafés ou clipsés) directement, ou par l’intermédiaire de lisses, sur une ossature verticale. En bois ou en métal, celle-ci est attachée à la structure porteuse par le biais de pattes en équerre ou par vissage. Dans le cadre d’une ITE, l’isolant est disposé soit entre

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article