France Color Diffusion : Fenêtre sur le monde

Yann Butillon
13/04/2021

La société France Color Diffusion déménage de Toulouse à Vichy. Ce déménagement permet à l'entreprise de se tourner vers l'international.

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine

France Color conçoit et produit la gamme Drain Color. [©Drain Color]
France Color conçoit et produit la gamme Drain Color. [©Drain Color]

ALLIER. Le calendrier affiche “juillet 2019”, lorsque la société France Color Diffusion, propriétaire des marques DrainColor et Béton Drainant, passe de Toulouse  à Vichy, en Auvergne. « Nous distribuons notre concept de béton drainant en sac à travers tout le territoire français, pour les magasins de négoce comme pour les GSB. Il nous fallait trouver une plate-forme plus centrale que ce que nous avions à Toulouse », indique Catherine Oliveira, gérante de la société de FranceColor. 

L’entreprise a donc déménage l’ensemble de ses activités : de la plate-forme logistique aux laboratoires, en passant par les bureaux administratifs. Tout en travaillant son implantation locale. « Très vite, nous avons noué des contacts avec les acteurs locaux. Nous avons aussi beaucoup été aidés par le département de l’Allier qui nous a accompagnés dans ce changement d’horizon. » L’entreprise a même trouvé, dans le centre pénitentiaire de Moulins-Yzeure, un partenaire. 

Une nouvelle base locale qui permet aujourd’hui à FranceColor de se tourner vers l’international, après un premier essai d’export (même si français) concluant à La Réunion. « Nous développons de nouveaux marchés à l’international, mais nous ne voulons pas presser les choses. Je veux bien comprendre le marché local, ses attentes et ses besoins, et pourquoi pas développer une gamme spécifique pour les pays cibles. » Dans le même temps, c’est une société-sœur Alcaligne qui va voir le jour. Ceci, afin de produire made in France des joints de dilatation, des cornières et des nez-de-marche Moonlight. Qui viendront compléter les produits de la gamme DrainColor.

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine