Artelia rentre au capital de la start-up Openergy

Rédaction
28/11/2018

Le groupe Artelia renforce son processus de digitalisation et son savoir-faire dans la rénovation énergétique des bâtiments, avec son entrée au capital d’Openergy.

De gauche à droite, Benoît Clocheret, Dg d’Artelia, Régis Peltier, directeur croissance externe d’Artelia, Geoffroy d’Estaintot, fondateur associé d’Openergy, Riad Ziour, fondateur associé d’Openergy, Tristan Legendre, Dg d’Artelia bâtiment & industrie, Sophie Garnier, juriste d’Artelia et Valentin Anjou, chef de projet innovation chez Artelia. [©Artelia]De gauche à droite, Benoît Clocheret, Dg d’Artelia, Régis Peltier, directeur croissance externe d’Artelia, Geoffroy d’Estaintot, fondateur associé d’Openergy, Riad Ziour, fondateur associé d’Openergy, Tristan Legendre, Dg d’Artelia bâtiment & industrie, Sophie Garnier, juriste d’Artelia et Valentin Anjou, chef de projet innovation chez Artelia. [©Artelia]

De gauche à droite, Benoît Clocheret, Dg d’Artelia, Régis Peltier, directeur croissance externe d’Artelia, Geoffroy d’Estaintot, fondateur associé d’Openergy, Riad Ziour, fondateur associé d’Openergy, Tristan Legendre, Dg d’Artelia bâtiment & industrie, Sophie Garnier, juriste d’Artelia et Valentin Anjou, chef de projet innovation chez Artelia. [©Artelia]

Le groupe Artelia renforce son processus de digitalisation et son savoir-faire dans la rénovation énergétique des bâtiments avec son entrée au capital d’Openergy. En effet, cette start-up, hébergée au sein de la Station F, est spécialisée dans la simulation de la consommation des bâtiments et dans le suivi des contrats de performances énergétiques (CPE). Créée en 2012, elle fournit aux acteurs de la rénovation une plate-forme, qui permet d’assurer le pilotage des engagements de baisse des consommations et de démocratiser les différentes démarches pour les atteindre. Openergy collabore avec les experts d’Artelia depuis 2017, afin de faciliter le diagnostic des bâtiments et d’accélérer la mise en place des CPE.
Cet investissement permettra ainsi aux deux entités de mettre en place de nouveaux outils plus efficaces dans le suivi et l’amélioration de la performance du bâtiment. Avec pour ambition de développer plus largement la garantie de performance énergétique. « Notre stratégie consiste à consolider nos liens avec des start-up comme Openergy, à qui nous apportons, au-delà d’un financement, une bonne connaissance des métiers du bâtiment et une expertise scientifique poussée, permettant d’accélérer le développement des outils nécessaires à la transformation énergétique de nos sociétés », explique Benoît Clocheret, directeur général d’Artelia.
Ce partenariat ambitionne aussi, de réaliser rapidement de nouvelles fonctionnalités pour accompagner les attentes croissantes du marché. Il vise ainsi, le secteur des logements et du tertiaire en France et en Europe à travers une adaptation des méthodes actuelles aux réseaux de refroidissement pour les pays les plus chauds de cette zone. « L’entrée au capital d’Artelia est la reconnaissance de la qualité de notre plate-forme, concluent Riad Ziour et Geoffroy d’Estaintot, fondateurs d’Openergy. C’est une opportunité forte pour accélérer la démocratisation et le développement des projets de réduction des consommations énergétiques des parcs français et européens. »