Aménagement urbain : Le bois habille le centre-ville de Cagnes-sur-Mer

Sivagami Casimir
23/04/2020

La place de Gaulle dans le centre-ville de Cagnes-sur-Mer a fait peau neuve. Elle est désormais habillée par du mobilier urbain en bois Kebony.

Sur la place de Gaulle, à Cagnes-sur-Mer, le bois des éléments qui habillent désormais l’espace développera une patine grise argentée avec le temps.
Sur la place de Gaulle, à Cagnes-sur-Mer, le bois des éléments qui habillent désormais l’espace développera une patine grise argentée avec le temps. [©Samuel Leroux]

Nichée entre Nice et Antibes, Cagnes-sur-Mer s’étend face à la mer Méditerranée. Ici, l’agence d’architectes-paysagistes Guillermin s’est chargée de donner un coup de neuf au centre-ville. L’objectif était de créer un lieu agréable avec des espaces de détente, de rencontres et d’animations. Pour ce chantier, Xyleo, entreprise spécialisée dans la conception et la réalisation d’ouvrages en bois dans la région, a réalisé plusieurs éléments. « Nous devions créer une scène en platelage bois et des bancs solides, durables et démontables, explique Yannick Daeffler, gérant de Xyleo. La scène doit être utilisée pour des spectacles. Il fallait donc aménager une trappe pour qu’une personne puisse entrer sous la scène et gérer les branchements électriques nécessaires. » Sur la place, le mobilier en bois semble rappeler les coques des bateaux postés non loin de là ou encore les baraques de pêcheurs…  « Le projet devait initialement être réalisé en Ipé, pour une question de durabilité. Nous avons proposé de remplacer cette essence par du Kebony, qui présente les mêmes caractéristiques et aspects – grâce à sa couleur marron chocolat et à l’absence de nœuds. Mais dont l’impact écologique est bien moindre. »

Slider image

[©Samuel Leroux]

Slider image

[©Samuel Leroux]

En effet, le Kebony fourni par Woodstone Project pour ce chantier est issu d’une technologie développée en Norvège. Cette dernière permet de modifier les résineux issus de sources durables, en chauffant le bois avec de l’alcool furfurylique, un sous-produit agricole. La polymérisation de la paroi cellulaire du bois confère aux essences résineuses les mêmes performances que les bois tropicaux. Un moyen d’utiliser des bois durables, sans recourir à la déforestation.

Sur la place de Gaulle, à Cagnes-sur-Mer, le bois des éléments qui habillent désormais l’espace développera une patine grise argentée avec le temps. Un effet qui renforce l’harmonie du mobilier urbain avec l’environnement.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article