Yvelines : SBVS rajeunit sa centrale francilienne

Yann Butillon
27/09/2021

La société SBVS possède trois site de production de BPE, sur l'Ouest parisien et la Normandie. Elle vient aujourd'hui de moderniser l'une de ses unités.

Article paru dans le n° 96 de Béton[s] le Magazine.

Mise en place du nouveau malaxeur sur la centrale SBVS de Triel-sur-Seine. [©Orbello Baglione]
Mise en place du nouveau malaxeur sur la centrale SBVS de Triel-sur-Seine. [©Orbello Baglione]

La Société des bétons de la vallée de Seine (SBVS) possède trois sites de production de BPE. A Beuzeville (27), au Grand-Quevilly (76) et à Triel-sur-Seine (78). « Ce maillage nous permet de produire 175 000 m3/an, sur l’Ouest parisien et la Normandie. Et nous ajouterons un nouveau site de production en 2022, explique Franck Bichon, directeur général de SBVS. Nous venons aussi de moderniser notre unité de Triel-sur-Seine. » Conçue par Europ’Equipement, l’installation des Yvelines disposait jusqu’à présent d’un malaxeur de 3 m3 fini. Qui montrait de gros signes de fatigue… Ce dernier a donc été remplacé, courant de l’été, par un nouveau malaxeur, lui aussi, de marque Europ’Equipement et de même capacité. 

Lire aussi les autres actualités en région

« Un deuxième petit malaxeur devrait rapidement venir compléter l’installation. Nous concevons nos centrales, en les adaptant aux marchés. Classiquement, elles ont un malaxeur de 2,5 m3 pour les bétons courants et de 1,5 m3 pour les bétons spéciaux et le “sous-centrale”. Les petits malaxeurs sont accompagnés de huit cases à granulats, et les plus gros, de cinq cases et de trois silos. Nos installations sont conçues pour être des couteaux suisses, capables de répondre aux plus petits artisans comme aux plus gros chantiers des groupes de BTP les plus importants. » Comme le nouveau centre d’entraînement du Paris-Saint-Germain, en construction à Poissy (78).  Et Franck Bichon, de conclure : « Nous faisons partie du groupe Orbello Baglione, qui dispose de onze sites de production de matériaux et de cinq usines de préfabrication. Cela nous permet de nous insérer dans des chantiers d’envergure ».