Le groupe Vinci a détaillé son engagement pour l’environnement, avec pour ambition d’atteindre 40 % de réduction des émissions de CO2 d’ici 2030.

Le groupe Vinci a détaillé son engagement pour l'environnement, avec pour ambition d'atteindre 40 % de réduction des émissions de CO2 d'ici 2030.
Le groupe Vinci a détaillé son engagement pour l’environnement, avec pour ambition d’atteindre 40 % de réduction des émissions de CO2 d’ici 2030. [©Vinci]

Le groupe Vinci a détaillé son engagement pour l’environnement, avec plusieurs ambitions. Pour cela, il mobilise l’ensemble de ses métiers. L’année 2019 a été consacrée au recensement des actions susceptibles d’améliorer sa performance environnementale dans trois domaines. Tout d’abord, les émissions de gaz à effet de serre. Puis, la préservation des ressources par le développement de l’économie circulaire. Enfin, la conservation des milieux naturels. Cela se traduit dans un programme de plusieurs centaines de M€ d’investissements. Dans le cadre du déploiement de son ambition environnementale, Vinci s’engage à communiquer tous les six mois sur l’avancement de son plan d’action.

Des objectifs ambitieux

Les investissements de transformation recensés en 2019 permettent plusieurs progrès comme de : 
définir une trajectoire carbone, visant la neutralité en 2050. Un premier jalon de diminution de 40 % des émissions de CO2sera mis en place d’ici 2030 par rapport à 2018 ;
systématiser la politique de recyclage et de réemploi, en travaillant dans une approche de filière à la fois sur l’offre et la demande de matériaux ; 
adopter, dans le cadre de la démarche “Eviter, réduire, compenser”, un objectif de “zéro perte nette” de biodiversité ; 
• œuvrer pour améliorer l’empreinte carbone indirecte générée par les activités des fournisseurs, partenaires et clients.

Dans le domaine de la construction, les entités du groupe ont aussi initié de nombreuses démarches :
 • expérimentations par anticipation de la future réglementation environnementale sur les bâtiments (RE 2020) ;
• recours à des bétons très bas carbone et de matériaux recyclés décarbonés ;
• développement de solutions environnementales innovantes.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article