Villes et changement climatique. Ilots de chaleur urbains

Rédaction
24/02/2016

L’ouvrage, en français et en anglais, “Villes et changement climatique. Ilots de chaleur urbains” rend compte de la densité urbaine, de la circulation automobile, de la minéralisation excessive et du déficit de végétal et d’eau dans les espaces publics

3-MédiathèqueISO25-ParenthèsesLes villes ont longtemps su se prémunir contre la chaleur, et plus globalement, se penser avec le climat. Sous l’Antiquité, l’architecte Vitruve l’énonçait déjà : « Quand on veut bâtir une ville, la première chose qu’il faut faire est de choisir un lieu sain ». Les villes du XXIe siècle n’échappent pas à l’influence des changements climatiques qui engendrent des îlots de chaleur urbains – caractérisés par des hausses de température parfois importantes dans le centre par rapport à la périphérie et qui entraînent dysfonctionnements et inconfort. L’ouvrage, en français et en anglais, “Villes et changement climatique. Ilots de chaleur urbains” rend compte de la densité urbaine, de la circulation automobile, de la minéralisation excessive et du déficit de végétal et d’eau dans les espaces publics. Il montre que les métropoles tentent d’agir. Chercheurs, experts et responsables locaux de Barcelone, Lyon, Marseille, Montréal, Nantes, Rennes, Rome, Stuttgart, Toulouse et Vienne analysent l’impact que peuvent avoir les formes architecturales et urbaines, les dispositifs paysagers, ainsi que le choix de matériaux et de technologies de construction sur la réduction des effets néfastes de ces îlots de chaleur.

Editeur : Editions Parenthèses

Sous la direction de Jean-Jacques Terrin

Prix : 22 € TTC

Disponible sur le site de l’éditeur