Plurial Novilia sort lauréate de l’appel à projetS organisé par la Caisse des Dépôts et de l’Union sociale pour l’habitat (USH) avec le projet Viliaprint. A travers ce dernier, la filiale du groupe Action Logement compte faire évoluer la construction sur le marché du logement social.

Avec son projet Viliaprint Plurial Novilia compte révolutionner le marché du logement social. [©XtreeE]

Avec son projet Viliaprint, Plurial Novilia compte révolutionner le marché du logement social. [©XtreeE]

Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement, sort lauréate de l’appel à projets “Structure de la transformation 2018”, organisé par la Caisse des Dépôts et de l’Union sociale pour l’habitat (USH) avec le projet Viliaprint. A travers cette réussite et son projet, la filiale du groupe compte faire évoluer la construction sur le marché du logement social. Et ce, en intégrant la technologie d’impression 3D. Depuis le mois de mai, et durant une période de 9 mois, les équipes de Viliaprint testent les solutions et valident les modalités au sein du LabCDC, l’incubateur du groupe Caisse des Dépôts. Ce dernier constitue un accompagnement, financier, mais aussi technique, tout comme l’USH, la Fédération des offices publics de l’habitat, la Fédération des entreprises sociales pour l’habitat, la Fédération des Coop’HLM. Ou encore la Fondation Excellence SMA, la Fédération des entreprises publiques locales et des partenaires institutionnels.
Plurial Novilia annonce être passée du stade expérimental à un stade opérationnel et reproductible.

L’impression 3D comme technique de construction

« La technologie d’impression 3D offre des possibilités quasi-infinies en matière de construction, explique Alain Nicole, directeur général de Plurial Novilia. Expérimentée depuis un peu moins de 3 ans sur notre secteur, elle est aujourd’hui cantonnée à des éléments de décoration, quelques éléments de construction et porteurs. Notre volonté à travers Viliaprint est de pousser la réflexion beaucoup plus loin, en réalisant l’ensemble des éléments porteurs d’une construction grâce à l’impression 3D. Mais aussi, en imaginant un procédé constructif et un modèle économique parfaitement reproductibles. » Au sein de Rema’Vert (aménagé et réalisé depuis 2012), son premier éco-quartier labellisé de Champagne-Ardenne, Plurial Novilia compte, dans un premier temps, cinq maisons de type 4 en location. « Le projet Viliaprint impliquera les acteurs locaux dans une démarche collaborative élargie, visant à imaginer le logement social de demain. Un logement de qualité, à la fois évolutif et durable, et adapté aux besoins et aux aspirations de ses occupants, développe Jérôme Florentin, directeur de la maîtrise d’ouvrage. L’intégration poussée de l’impression 3D nous permet en effet de repousser toutes les dimensions de la construction – que ce soit sur le plan social, économique, technique, architectural ou organisationnel. »

Viliaprint, un projet fédérateur

Plusieurs intervenants participent à ce projet. Parmi lesquels la start-up XtreeE, spécialisée en impression 3D, Christian Pottgiesser, de l’agence Architecturespossibles et Klaas De Rycke, du bureau d’ingénierie Bollinger + Grohmann. Mais aussi l’entreprise Demathieu & Bard Construction et un accompagnement de l’Ecole nationale des Ponts ParisTech et de la FFB Marne et Grand Est. « Nous sommes fiers d’avoir été retenus pour cet appel à projets ambitieux, qui vient récompenser l’audace et l’innovation de nos équipes, conclut Jean-Claude Walterspieler, président de Plurial Novilia. Notre objectif final est de faire évoluer en profondeur nos méthodes et nos processus métier, et au-delà, notre culture d’entreprise. Nous sommes ravis de pouvoir avancer de manière collective dans cette direction, avec le soutien de la Caisse des Dépôts et de l’USH, avec l’optique une fois le projet mené de pouvoir partager notre expérience avec l’ensemble des bailleurs sociaux et faire progresser durablement notre secteur. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article