Val-de-Marne : Cibetec habille Nova Aragon

Yann Butillon
08/07/2021

A Villejuif, l’immeuble de bureaux Nova Aragon se développe sur une superficie de 27 200 m2. Cibetec a réalisé 950 éléments, comprenant les voiles de façades en béton blanc brut, les bandeaux gris matricés, les bandeaux complexes, les casquettes, les linteaux gris, les encadrements, les panneaux d’habillage matricés.

Article paru dans le n° 95 de Béton[s] le Magazine

L’immeuble Nova Aragon arbore de nombreuses pièces préfabriquées par Cibetec. [©Cibetec]
L’immeuble Nova Aragon arbore de nombreuses pièces préfabriquées par Cibetec. [©Cibetec]

A Villejuif, l’immeuble de bureaux Nova Aragon se développe sur une superficie de 27 200 m2. Porté par Promo Gerim et Legendre, ce projet s’appuie sur un système constructif en béton préfabriqué, pour l’ensemble des façades et des modénatures, atteignant le seuil de 90 % d’éléments préfabriqués. 

Cibetec a réalisé 950 éléments, comprenant les voiles de façades en béton blanc brut, les bandeaux gris matricés, les bandeaux complexes, les casquettes, les linteaux gris, les encadrements, les panneaux d’habillage matricés. Ainsi que 90 poteaux tronconiques de 8 m, destinés à recevoir les corniches. Environ 75 de ces poteaux sont des demi-sphères, le restant se répartit entre des trois quarts de sphère et des un quart de sphère.

Lire aussi les actualités en région

Coulées dans des moules métalliques conçus spécialement pour cette opération, les pièces en béton sont réalisées sur le site industriel de Cibetec à Saint-Léonard, près de Reims. Du rez-de-chaussée au R+2, le bâtiment est équipé de poteaux, corniches et allèges en béton préfabriqué matricé, imitation bambous. Les niveaux 2 à 5 sont habillés de panneaux en béton gris matricé et blanc brut. Enfin, les niveaux 5 à 7 reçoivent des panneaux acrotères et de trumeaux double hauteur, couvrant les deux étages d’un seul tenant.

Le rez-de-chaussée voit l’intégration de poteaux tronconiques en béton blanc brut, à base de Ciments Calcia, dont la fonction est tout à la fois structurelle et décorative. Tous ces poteaux ont été coulés à plat dans un moule métallique spécifique de 8 m. A l’exception de 4 poteaux, dont le coulage a été effectué à la verticale. Il s’agissait d’éléments en forme de trois quarts de sphère de 7,70 l et de 2,50 m de long. 

Article paru dans le n° 95 de Béton[s] le Magazine