Unités de mesure des menuiseries

Yann Butillon
15/07/2021

Il existe plusieurs centaines de menuiseries différentes. En fonction de leurs performances, le bilan thermique et acoustique d’un bâtiment sera influencé.

Les menuiseries contribuent significativement à une bonne isolation d’un bâtiment. [©Franciaflex]
Les menuiseries contribuent significativement à une bonne isolation d’un bâtiment. [©Franciaflex]

Performance thermique

Uw est le coefficient permettant de calculer la performance thermique des fenêtres dans leur ensemble (il inclut le vitrage et la menuiserie). Le coefficient Uw de la paroi vitrée doit être déterminé en fonction de ses dimensions réelles et de ses constituants réels : le cadre menuisé (Uf), le vitrage (Ug), mais aussi la liaison vitrage/cadre (yg) et le remplissage éventuel (Up). Plus ce coefficient est bas, plus la fenêtre est performante. Il est exprimé en W/m2.K.

Performance d’isolation thermique d’un vitrage

Ug : La performance d’isolation thermique d’un vitrage est caractérisée par sa valeur Ug. Le coefficient exprime la transmission thermique du vitrage en partie courante. Plus sa valeur est basse, meilleure est la performance. La valeur du vitrage varie en fonction de la présence ou non de couches faiblement émissives sur les produits verriers. Mais aussi de la dimension de l’espace d’air entre les deux verres. Et enfin, de la nature du gaz remplissant cet espace.

Coefficient Uf

Uf est le coefficient thermique du châssis de la menuiserie, exprimé en W/m2.K.

Transfert thermique

Le coefficient linéique yg ou yp caractérise le transfert thermique supplémentaire apporté par l’interaction du remplissage avec la menuiserie. Il se définit comme étant le flux en régime permanent, par unité de longueur et pour un degré d’écart de température entre les deux ambiances situées de part et d’autre de la paroi. y doit être calculé pour chaque combinaison de : profilé, vitrage, et intercalaire du vitrage isolant. yg caractérise l’apport des espaceurs aluminium ou warm edge (“bord chaud”). yp caractérise les encadrements des éléments opaques.

Coefficient Uws

Lorsque la fenêtre bénéficie de l’apport d’un volet, et dans le cas où le store est fermé, ce coefficient est désigné par Uws = 1/(1/Uw + DR). Les parois vitrées équipées de fermetures voient leur performance thermique s’améliorer grâce à la résistance thermique additionnelle DR apportée par la lame d’air située entre la fermeture et la paroi vitrée. La résistance thermique de la lame d’air dépend de la perméabilité à l’air de la fermeture et de la résistance thermique du tablier.

Facteur solaire

Le facteur solaire d’une menuiserie, défini par les coefficients Sw ou FS, est un nombre sans unité qui définit la capacité de la fenêtre à transmettre la chaleur d’origine solaire à l’intérieur de votre local. Ainsi, plus le coefficient Sw est élevé, plus la fenêtre laissera passer l’énergie solaire. Le calcul du coefficient moyen de la paroi vitrée nue est réalisé en fonction des caractéristiques thermiques de ses composants. Les dimensions à prendre en compte pour le calcul du Sw (exprimé en W/m2. K), sont les dimensions hors tout de la fenêtre, de la porte ou de la porte-fenêtre, prises indépendamment de la mise en œuvre. La valeur Sg concerne le vitrage seul.

Transmission lumineuse

La transmission lumineuse est exprimée par le coefficient TLw, compris entre 0 et 1. Plus TLw est haut, plus la quantité de lumière naturelle qui entre dans la maison augmente. Ce coefficient traduit la capacité d’une fenêtre à faire entrer la lumière naturelle à l’intérieur de la maison, créant ainsi une économie d’éclairage. On parle de TLg pour le vitrage seul. Il faut noter qu’un ratio minimal de baie vitrée de 1 m2 pour 6 m2 habitables est requis.

Indice d’isolation acoustique

L’indice d’isolation acoustique (RA,TR), mesure la capacité à limiter les bruits de l’extérieur vers l’intérieur. Il s’exprime en dB (A). Plus le coefficient est fort, plus la menuiserie est isolante. Il est conseillé d’avoir une valeur supérieure ou égale à 28 dB (A).