Unecp : « La chape est une part essentielle des travaux de nos adhérents »

Rédaction
31/07/2020

Pour 2020, les métiers de la chape fluide sont au cœur des activités de l’Union nationale des entrepreneurs carreleurs, chapistes et projeteurs de polyuréthane (Unecp). D’ailleurs, l’Union vient de changer de nom pour être en adéquation avec cette montée en puissance. Explications avec Nadège Ombé Njiamo, secrétaire générale.

Retrouvez cet article dans le numéro 86 de Béton[s] le Magazine.

Nadège Ombé Njiamo est la secrétaire générale de l’Unecp.
Nadège Ombé Njiamo est la secrétaire générale de l’Unecp. [©Unecp]

En octobre 2019, vous avez organisé la première Journée des carreleurs au CFA de Blanquefort (33). Au cœur de l’évènement, des ateliers liés à la chape, à la fois nombreux et très suivis. La chape est-elle devenue un élément essentiel de votre organisation ? 

Nadège Ombe Njiamo : Au fil du temps, la chape est en effet devenue une part essentielle des travaux de nos adhérents. Il faut d’abord rappeler que nous avons souhaité que les ateliers de cette Journée soient le plus participatif possible. Le but était de créer des échanges entre les acteurs de la filière, les entreprises, les apprentis, les contrôleurs techniques, les donneurs d’ordres et les partenaires. Dans cette optique, la présence d’ateliers autour de la chape a permis aux participants de découvrir ou de confirmer les spécificités et les avantages de

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article