Une charte de progrès pour la pose des blocs béton

Rédaction
15/09/2015

Le 11 septembre dernier, l'UMGO de la FFB, le groupe Fib Blocs de la Fib et l’OPPBTP ont signé une charte de progrès pour la pose des blocs béton.

Photo signature charteLe 11 septembre dernier, à l’occasion des Rencontres des métiers du gros œuvre organisées à Toulouse, l’Union de la maçonnerie et du gros œuvre (UMGO) de la FFB, le groupe Fib Blocs de la Fédération de l’industrie du béton (Fib) et l’Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP) ont signé une charte de progrès pour la pose des blocs béton.

Dans ce document, les trois organisations professionnelles valorisent en termes d’amélioration des conditions de travail la fabrication, d’une part, et l’utilisation, d’autre part, de solutions constructives performantes. Cette charte identifie une piste prometteuse, en termes d’amélioration des conditions de travail : l’utilisation de la maçonnerie de blocs à coller ou de blocs à pose à sec. Par rapport à une solution traditionnelle maçonnée, ces techniques permettent une mise en œuvre plus aisée. Considérant qu’elles sont toutefois peu répandues, les partenaires de la charte s’engagent à en améliorer la connaissance, à compléter les ressources documentaires si besoin et à diffuser les bonnes pratiques.

Une action de sensibilisation des maîtres d’ouvrage, des maîtres d’œuvre, ainsi qu’en direction des Centres de formation d’apprentis (CFA) du BTP est également au programme.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article