Trécobat : Villa E-roise équipée de vitrages à contrôle solaire hautes performances

Rédaction
05/07/2016

Le groupe Trécobat signe la fin de la première phase des travaux de sa maison expérimentale, la “Villa E-roise”, équipée de vitrages à contrôle solaire hautes performances.

Visuel Villa E-ROISE

A Brest, le groupe Trécobat signe la fin de la première phase des travaux de sa maison expérimentale, la “Villa E-roise”, lancée le 29 janvier dernier à Brest (29) et construite dans le cadre du projet français de recherche Comepos, tourné vers les économies d’énergie, qui a sélectionné 10 maisons pilotes pour leur démarche d’innovation.

Trécobat est le premier à équiper une maison individuelle de vitrages à contrôle solaire hautes performances. Son objectif est de trouver un équilibre entre économie d’énergie et confort de l’habitat en toutes saisons : isolation du froid en hiver, luminosité et contrôle d’entrées de chaleur du soleil en été et aux intersaisons. Le vitrage à contrôle solaire hautes performances est constitué d’un empilement de couches de métaux nobles pulvérisés sur un substrat. Cette technologie empêche les rayons solaires de pénétrer, tout en conservant la transmission lumineuse. Lorsque l’énergie solaire est interceptée par une paroi, une partie est réfléchie vers l’extérieur, une autre partie est absorbée par les matériaux et une dernière partie est transmise à l’intérieur de la maison.

Les vitrages à contrôle solaire hautes performances de la Villa E-roise seront testés en conditions réelles dès l’hiver 2017 et durant 2 ans. Les simulations par calculs seront confrontées à la réalité : luminosité, contrôle de la chaleur, consommation d’énergie, expérience de vie d’une famille.

La maison expérimentale Villa E-roise est le fruit d’un travail de co-développement entre Trécobat et ses fournisseurs. Les vitrages à contrôle solaire hautes performances ont été réalisés par l’entreprise Armen Industrie (29), spécialiste de la menuiserie et de l’éco-conception, qui a transposé son savoir-faire dans la construction de bâtiments tertiaires au profit du projet Comepos.