Les toupies tiennent toujours la route

Yann Butillon
28/05/2021

Le marché des toupies subit un enchaînement de vents contraires. Les différents épisodes de confinement, ont provoqué des difficultés.

Article paru dans le n° 94 de Béton[s] le Magazine

Depuis quelques mois, le marché des toupies subit un enchaînement de vents contraires. Les différents épisodes de confinement européens, dus à la crise sanitaire, ont provoqué une difficulté d’approvisionnement en châssis des différents producteurs. Voire une absence, pour certaines périodes, de châssis à assembler. Mais alors que cette pénurie tendait à se résorber, ce sont les matières premières qui ont fait défaut. Les industriels luttent toujours avec un prix de l’acier qui augmente à mesure que le matériau se raréfie. Une augmentation des prix des matières premières qui se retranscrit sur le prix final des toupies. 

En parallèle, début janvier, la norme NF EN 12609 a été modifiée, obligeant les constructeurs à ajouter à leurs équipements nombre d’adaptations de sécurité et d’ergonomie…

Le marché est néanmoins resté actif et, de manière générale, les carnets de commandes sont plutôt bien garnis. Des commandes qui tournent en majorité autour des solutions allégées. Les énergies renouvelables sont aussi de plus en plus demandées, sans que cela se transforme vraiment en vente… 

Dossier réalisé par Yann Butillon

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne