Syscobat allie les forces du béton et du bois

Rédaction
29/01/2019

Avec pour ambition de « Construire autrement », Syscobat a développé un système de construction inversée, le B2R+. Des panneaux qui allient le béton et le bois, la performance et le confort de pose.

Syscobat propose un nouveau système de construction inversée, le B2R+. [©Syscobat]
Syscobat propose un nouveau système de construction inversée, le B2R+. [©Syscobat]

Créé en 2016, Syscobat s’est bâti sur un leitmotiv : Construire autrement. Ainsi, l’industriel propose un nouveau système de construction inversée, le B2R+. « Jean-Charles Guillemot, mon associé, et moi-même sommes partis de deux constats : les nombreuses normes qui doivent être respectées par le domaine du bâtiment et le besoin d’évolution du secteur, explique Yves Martorana, co-fondateur et président de Syscobat. Valoriser la place de l’humain, de l’écologie et de l’éco-responsabilité était pour nous trois axes fondamentaux. L’identité de Syscobat s’est donc fondée sur ces éléments et c’est ainsi que nous avons inventé la construction inversée avec un produit de gros œuvre doté d’un niveau de finition “second œuvre”. » Prêt à poser, ces panneaux sandwichs en bois disposent d’un coffrage pour béton auto-plaçant. Mais aussi d’un isolant biosourcé, de gaines électriques et d’une face intérieure prêt à peindre. Le B2R+ répond ainsi aux objectifs du label E+C. Il peut être utilisé pour tous types de bâtiment jusqu’à une hauteur de 50 m. Les panneaux sont fabriqués sur mesure grâce à un logiciel d’analyse de données 3D. « Le dimensionnement de la structure poteaux/poutres béton des panneaux B2R+ est réalisé par un bureau d’études. Le système de coffrage interne peut être spécifiquement dimensionné pour répondre à des contraintes parasismiques ou cycloniques. De plus, Syscobat a créé une machine dédiée, simple et sans entretien, permettant à une personne seule de manipuler et d’emboîter les panneaux de manière rapide et sans effort. » Enfin, un système “FlashBim” est intégré à chaque B2R+, afin de suivre la fabrication, la livraison, la mise en œuvre et offre aux intervenants du chantier toutes les données techniques nécessaires.

Après deux ans d’activité, Syscobat prévoit, en 2019, un chiffre d’affaires de plus de 1,5 M€ et compte recruter 6 salariés en plus des 7 déjà présents.