Strres : « Il faut mettre en place un carnet de maintenance des ponts »

Rédaction
06/11/2018

Au début de l’automne, la 23e édition du colloque “Le Pont”, organisé chaque année, a réuni quelque 250 experts autour d’un thème sensible : Ouvrages de génie civil - du diagnostic aux travaux. Dans ce cadre, Christian Tridon, président du Syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement des structures (Strres), dresse un rapide portrait de l’état des ponts en France…

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 79

Christian Tridon, président du Syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement des structures (Strres). [©ACPresse]
Christian Tridon, président du Syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement des structures (Strres). [©ACPresse]

Cet été, le pont Morandi, à Gênes, s’est effondré… Une catastrophe similaire est-elle imaginable en France ?

Christian Tridon : Cette catastrophe pourrait bien sûr se produire en France à défaut d’une vraie prise de conscience de l’urgence d’un renforcement de la surveillance et de la maintenance de nos ouvrages. Il est fondamental de le souligner. Car dans le cas du pont italien Morandi, la catastrophe et ses tragiques conséquences sont bel et bien liées à un défaut de maintenance sur un site. Il supportait un trafic très important et exponentiel depuis des décennies…

Que peut-on dire de l’état réel de nos ouvrages d’art ?

Il faut bien comprendre qu’au-delà des 12 000 ponts, qui constituent le patrimoine d’Etat et des 15 000 concédés, pas moins

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 79