Soléhom : Le mur calorifique 3 en 1

Rédaction
31/10/2013

Soléhom, à la fois capteur calorifique et système d’insufflation, est la synthèse des travaux collaboratifs d’experts

blanc 098Soléhom, à la fois capteur calorifique et système d’insufflation, est la synthèse des travaux collaboratifs d’experts : deux entreprises françaises de l’Ouest, Ventilairsec et Elva, avec le soutien de l’Institut national de l’énergie solaire (Ines) et de la Banque publique d’investissement (BPI). Soléhom a vocation d’assurer un air intérieur de qualité, de réguler la température ambiante et de permettre de substantielles économies d’énergie par un apport de calories gratuites.

Des simulations, réalisées en collaboration avec l’Ines, centre français de référence en Europe, sur une maison équipée d’un capteur Soléhom d’une surface de 16 m2, ont permis de constater des rendements élevés du mur calorifique, quelle que soit la région : à Nice, 36 à 80 % de couverture des besoins de chauffage selon le niveau d’isolation et d’étanchéité à l’air de l’habitat. A Nantes, 22 à 48 %. Enfin, à Strasbourg, 16 à 34 %.