Soka Quessoy : Une chargeuse sur pneu tout confort

Rédaction
09/10/2019

Sur son site de Quessoy, la Société kaolinière armoricaine (Soka) produit du kaolin pour tous types d’utilisation. Pour améliorer sa productivité et le confort de ses chauffeurs, l’industriel a investi dans un nouvel outil plus performant : la chargeuse sur pneus Case 521G.

Retrouvez cet article dans le n° 947 de CBPC, supplément de Béton[s] le Magazine n° 84

L’industriel Soka a investi dans un nouvel outil plus performant : la chargeuse sur pneus Case 521G. [©Case]
L’industriel Soka a investi dans un nouvel outil plus performant : la chargeuse sur pneus Case 521G. [©Case]

Dans la commune de Quessoy, dans les Côtes-d’Armor, en Bretagne, la Société kaolinière armoricaine (Soka) extrait, transforme et commercialise du kaolin. Ici, 350 000 t/an de matériaux sont produites, dont 55 % pour l’export (Asie, Moyen-Orient, Danemark, Italie, Inde ou encore Russie…). Avec son nouvel arrêté d’exploitation, qui rallonge sa présence sur le site de 30 ans et une enveloppe de 9 M€ d’investissements sur la période 2019 – 2022. Le spécialiste du kaolin compte bien pérenniser et développer ses activités. Sur son site, l’industriel et ses 75 salariés réalisent plusieurs opérations avant d’obtenir un produit fini.

Une première phase consiste au décapage sélectif au moyen d’engins de terrassement des matériaux de découverte (ces derniers seront réutilisés pour des aménagements paysagers périphériques). Les matériaux sont extraits à la pelle hydraulique par paliers de 6 à 8 m de haut. Ils sont ensuite transportés jusqu’au stock de brut par bande transporteuse. Ces matériaux sont ensuite usinés, lavés, filtrés… Ils passent par la case “pulvérisation-séchage” ou “calcination” selon le rendu voulu. Stocké dans des silos, le kaolin est chargé dans des camions pour expédition. Afin de mieux traiter cette dernière étape, Soka a enrichi son équipement d’une chargeuse sur pneus Case 521G. Cette dernière est dotée d’un godet “lame droite” d’une capacité de 3 200 l. Sa mission consiste à reprendre les matériaux dans un silo et alimenter le convoyeur pour charger les camions. 

Plus de productivité et moins de consommation énergétique

La chargeuse sur pneus a permis aux équipes de Soka d’atteindre une productivité record de 900 t en 7 h 30, l’équivalent de 36 camions de 25 t remplis à une cadence de 120 t/h.
La chargeuse sur pneus a permis aux équipes de Soka d’atteindre une productivité record de 900 t en 7 h 30, l’équivalent de 36 camions de 25 t remplis à une cadence de 120 t/h.

« Nous sommes satisfaits de cette acquisition, explique Gilbert Morin, responsable des achats et de la maintenance chez Soka. Nous avons déjà atteint une productivité record de 900 t en 7 h 30, l’équivalent de 36 camions de 25 t remplis à une cadence de 120 t/h ! » Outre le gain de productivité, la Case 521G a l’avantage de ne pas être énergivore. « Notre consommation de carburant est de 7,34 l/h, soit 16 t chargées/l. Ce sont des résultats inédits et minimes par rapport à l’utilisation de la machine et de son environnement. C’est un atout au regard de l’évolution actuelle des prix du carburant et de notre engagement environnemental ».

Un outil attractif

Au sein de la carrière, ce nouvel outil de travail plaît aux utilisateurs. « Le pare-brise arrondi d’une seule pièce, les miroirs placés de manière optimale, mais aussi la caméra de recul assurent une visibilité totale à 360 ° sans angles morts », détaille Gilles Chapelin, chauffeur chez Soka. « Ce qui est très appréciable dans l’environnement poussiéreux dans lequel nous sommes amenés à évoluer, notamment dans les milieux confinés». A cela s’ajoute un éclairage Led, un point fort dans ce contexte de travail. « La machine est équipée de joysticks de commande, qui assurent confort et souplesse dans l’utilisation, poursuit Gilles Chapelin. La sélection des différents modes de conduite est optimale et la force de pénétration aussi, malgré un matériau très compact. Le remplissage du godet est plus aisé que sur la précédente machine que nous utilisions».

La maintenance de la chargeuse Case est dispensée par les chauffeurs de Soka. L’entretien est assuré par Case France NSO. « En effet, leurs ateliers se situent à Pommeret, à moins de 10 km de notre site », conclut Séverine Dudot, dirigeante de Soka. 

Retrouvez cet article dans le n° 947 de CBPC, supplément de Béton[s] le Magazine n° 84

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article