Selon l’agence de presse anglaise Reuters, l’industriel suisse Sika s’intéresserait à certaines activités de BASF Construction Chemicals…

Sika s’intéresses aux activités d’étanchéité, de revêtements de sol et de mortiers de BASF CC. [©ACPresse]
Sika s’intéresses aux activités d’étanchéité, de revêtements de sol et de mortiers de BASF CC. [©ACPresse]

Selon l’agence de presse anglaise Reuters, Sika s’intéresserait à certaines activités de BASF Construction Chemicals. A l’image de ses produits d’étanchéité, de revêtements de sol et de ses mortiers. Pour le moment, la banque Goldman Sachs supervise la vente de BASF Construction Chemicals. Une transaction aujourd’hui estimée à 3,4 Md€. De son côté, Sika attend de savoir quand et comment la vente doit se dérouler avant de se prononcer sur un plan d’action. Pour Paul Schuler, directeur général : « il est hors de question de tout acheter ». Sika s’inquiète d’un chevauchement des activités des deux sociétés. Notamment dans les adjuvants du béton. Par exemple, les parts de marché actuelles cumulées de Sika et de la division des adjuvants du béton de BASF CC pourraient atteindre 80 %. Selon Sika, cette association pourrait tomber entre les mains des régulateurs du marché.

Après avoir fait une offre à CVC Fund V, afin d’acquérir Parex, cette nouvelle prise de position vient renfoncer les ambitions de Sika à l’échelle mondiale. L’année 2019 s’annonce mouvementée pour l’industriel suisse.