La Seine-Saint-Denis accélère son plan de rénovation des collèges

Tom Comminge
08/02/2022

La Seine-Saint-Denis a présenté les travaux de rénovation et d’extension à venir pour 9 collèges. Ce projet vise à améliorer les performances thermiques et les capacités des établissements.

Le collège Pierre-Brossolette à Bondy, va bénéficier d'un plan de rénovation thermique. [©Sarah Piacentino/Caue 93]
Le collège Pierre-Brossolette à Bondy, va bénéficier d’un plan de rénovation thermique. [©Sarah Piacentino/Caue 93]

Fin 2020, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis (93) a adopté son plan éco-collège 2021-2030. Ce dernier prévoit un investissement de 1 Md€ pour la construction, la rénovation et la résilience écologique des collèges publics du département. Le plan comprend 8 nouveaux collèges, 43 établissements à rénover et 7 000 places à créer en 10 ans.

Ce jeudi 3 février 2022, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental, a annoncé un premier coup d’accélérateur. Il a présenté les travaux de rénovation et d’extension à venir dans neuf collèges. Cela, afin d’améliorer leur capacité, leur fonctionnalité et leur performance énergétique.

Des travaux importants de rénovation thermique

Tout d’abord, le Conseil départemental s’est focalisé sur la rénovation thermique de cinq collèges de la Seine-Seine-Denis. A savoir, les collèges Jean Zay à Bondy, Pablo Neruda, à Pierrefitte-sur-Seine, Langevin Wallon, à Rosny-sous-Bois, René Descartes, au Blanc-Mesnil, et Eugène Carrière, à Gournay. Ils ont été choisis en raison de leur consommation énergétique trop élevée et l’état critique de l’enveloppe des bâtiments.

Lire aussi :
La rénovation énergétique au cœur du collège Galinet

Ainsi, ils feront l’objet d’une importante rénovation thermique. Sur ces cinq sites, l’objectif est de réduire de 40 % le niveau de la consommation actuelle. Ainsi, l’isolation et la chaufferie entre autres seront modernisées pour améliorer les performances des établissements. Offrant ainsi un meilleur confort pour tous les occupants.

Une augmentation des places

En parallèle, le département prévoit des travaux de reconstruction et d’extension de quatre collèges. Les établissements Pierre Brossolette, à Bondy, Antoine de Saint-Exupéry, à Noisy-le-Grand, Jean Jaurès, à Montfermeil et Albert Camus, à Rosny-sous-Bois, sont concernés.

D’ici 2026, quelque 525 places seront créées dans les quatre écoles pour faire face à la hausse démographique. Ici aussi, des travaux seront menés pour améliorer la performance des bâtiments. Notamment, avec une nouvelle isolation et une bonne prise en compte des ponts thermiques. Et une réfection des anciens systèmes d’isolation et de l’étanchéité des collèges.

La rénovation expliquée sous forme d’atelier

Enfin, dès le mois de février, la Direction de l’éducation et de la jeunesse du département animera des ateliers d’échanges sur la rénovation des collèges. Ces derniers seront à destination des élèves, des parents et de la direction. Ils seront présentés autour de quatre thèmes : les espaces partagés et les espaces ludiques et récréatifs.

Mais aussi, le pôle vie scolaire, le centre de connaissances et de culture et les espaces de travail adultes. Une façon d’en apprendre davantage sur les projets, dont le budget s’élève à 111 M€ pour les neuf collèges. D’ailleurs, les débuts des travaux sont prévus pour fin 2023 et se termineront début 2027.