La Maison de l’architecture de Paris accueille l’exposition photographique “Sans Transition” jusqu’au 20 juillet 2019.

 Imaginée par l’architecte Marc Sirvin, et l’historienne et médiatrice au musée d’Histoire urbaine et sociale de Suresnes Noëmie Maurin-Gaisne, l’évènement met en regard le récit historique de 5 œuvres architecturales avec un point de vue contemporain sur leur actualité.
Imaginée par l’architecte Marc Sirvin, et l’historienne et médiatrice au musée d’Histoire urbaine et sociale de Suresnes Noëmie Maurin-Gaisne, l’évènement met en regard le récit historique de 5 œuvres architecturales avec un point de vue contemporain sur leur actualité.

Dans sa mezzanine, la Maison de l’architecture de Paris accueille l’exposition “Sans Transition” jusqu’au 20 juillet prochain. Cette exposition propose un regard photographique sur le patrimoine architectural moderne du XXesiècle en Ile-de-France. Sont présentées 5 œuvres : l’école de plein air de Suresnes, la Maison du peuple de Clichy, la Cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry, les tours Nuages à Nanterre et l’Ecole d’architecture à Nanterre aussi. Autant de constructions, qui ont accueilli des habitants, des écoliers, des étudiants… qui y ont vécu et grandi. Touchés par diverses problématiques techniques, ces bâtiments font aujourd’hui l’objet de projets de rénovation, de déconstruction, de changements d’usage… En effet, ces réalisations sont remises en question, soit parce qu’elles sont trop onéreuses à rénover, soit parce qu’elles font l’objet de projets immobiliers pour plus de logements, ou soit parce qu’elles sont délaissées dans leur usage initial. 

Une soirée-débat

Table ronde dans la Chapelle du Couvent des Récollets avec de gauche à droite : Bernard Toulier, architecte des Bâtiments de France, membre de l'association Docomomo France. Jean-Louis Cohen, architecte et historien de l'architecture. Membre du Collège de France et professeur aux Beaux-Arts de New York. Jean-Pierre Respaut, adjoint au maire de Suresnes.  Jean-Michel Daquin, architecte et ancien président de l'Ordre des Architectes Ile-de-France représentant l'actuelle présidente.  Francis Soler, architecte qui a notamment travaillé sur la réhabilitation du ministère de la Culture. Jacques Moulin, architecte des Monuments historiques, qui travaille avec Rudy Ricciotti sur le projet de tour sur la Maison du Peuple à Clichy-la-Grenne.
Table ronde dans la Chapelle du Couvent des Récollets avec de gauche à droite : Bernard Toulier, architecte des Bâtiments de France, membre de l’association Docomomo France. Jean-Louis Cohen, architecte et historien de l’architecture. Membre du Collège de France et professeur aux Beaux-Arts de New York. Jean-Pierre Respaut, adjoint au maire de Suresnes. Jean-Michel Daquin, architecte et ancien président de l’Ordre des architectes Ile-de-France représentant l’actuelle présidente. Francis Soler, architecte qui a notamment travaillé sur la réhabilitation du ministère de la Culture. Jacques Moulin, architecte des Monuments historiques, qui travaille avec Rudy Ricciotti sur le projet de tour sur la Maison du Peuple à Clichy-la-Grenne.

On retrouve les photos d’artistes reconnus : Thierry Buignet, Jean-Louis Garnell, Julien Lanoo, Sandrine Marc, Alexandre Sirvin, Patrick Tourneboeuf, Cyrille Weiner et Cyril Zannettacci. Imaginée par l’architecte Marc Sirvin, et l’historienne et médiatrice au musée d’Histoire urbaine et sociale de Suresnes Noëmie Maurin-Gaisne, l’évènement met en regard le récit historique de 5 œuvres architecturales avec un point de vue contemporain sur leur actualité. Le design grahique et la scénographie ont été réalisés par Jean-Baptiste Berthezène et Félix Demargne.

En parallèle, le jeudi 20 juin dernier, s’est tenue une soirée-débat organisée pour réfléchir collectivement aux devenirs possibles de ce patrimoine moderne. Une réflexion menée avec la participation de nombreux invités : Jean-Louis Cohen, architecte et historien de l’architecture moderne, Jean-Michel Daquin, architecte et conseiller ordinal de l’Ordre des architectes d’Ile-de-France, Jacques Moulin, architecte en chef des Monuments historiques, Jean-Pierre Respaut, adjoint au maire de Suresnes, Francis Soler, architecte ainsi que Bernard Toulier, archéologue et historien de l’architecture.

Enfin, tout au long de cette exposition d’architecture, de multiples débats, intervenants, ballades et ateliers seront proposés aux visiteurs.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article