Saint-Gobain se renforce au Brésil et en Egypte

Yann Butillon
06/01/2023
Modifié le 09/01/2023 à 11:53

A travers sa filiale Chryso, Saint-Gobain a finalisé l’acquisition de Matchem au Brésil. Et signé un accord exclusif en vue d’acquérir IDP Chemicals en Egypte.

A travers sa filiale Chryso, Saint-Gobain a finalisé l’acquisition de Matchem au Brésil. Et signé un accord exclusif en vue d’acquérir IDP Chemicals en Egypte. Ces acquisitions renforcent la position de Saint-Gobain dans la chimie du bâtiment, en particulier dans les adjuvants pour béton.

Lire aussi : Saint-Gobain fixe ses objectifs pour 2023

Fondé en 2011, Matchem emploie 50 personnes, réparties sur deux sites au Brésil. En 2022, cet industriel a généré un chiffre d’affaires de près de 20 M€. Ainsi, avec Matchem à présent, Saint-Gobain se positionne comme le n° 1 sur le marché brésilien, à la tête de 24 sites industriels. Les autres marques du groupe présente dans le pays sont Quartzolit, acteur de référence dans les mortiers (colles à carrelage, enduits pour façades et sols, membranes d’étanchéité). Mais aussi TekBond, spécialiste des mastics et adhésifs, et GCP Applied Technologies acquis récemment.

Une finalisation d’acquisition rapide par Chryso

De son côté, IDP Chemicals est licencié de Chryso depuis 2018. Il emploie 25 personnes sur un site et est bien positionné pour accompagner la dynamique de la construction en Egypte. L’acquisition de cet indistriel par Saint-Gobain devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2023…

Matchem et IDP Chemicals s’inscrivent pleinement dans le plan “Grow & Impact” qui vise à accélérer la dynamique de croissance du groupe en étoffant son offre de solutions à destination des marchés de la construction durable.

Suivez-nous sur tous nos réseaux sociaux !