Résidence de la rue Saussure : Le gris lui va si bien

Rédaction
31/03/2019

L’ensemble de logements de la rue Saussure, dans le XVIIe arrondissement de Paris, est une ode à la vérité brute du béton. En arborant une façade ornée de nombreuses arêtes, l’ouvrage laisse éclater toute la force d’un matériau tout à la fois teinté en gris dans la masse, matricé et dépolluant. Un béton qui s’assume…

Retrouvez cet article dans le hors-série n° 23 “Bétons et Architecture”

Rue Saussure, dans le XVIIe arrondissement de Paris, l’architecte Thibaut Robert signe un ensemble de logements aux façades matricées, décrites dans une sorte d’oxymore, comme étant d’un “noir lumineux”. [©ACPresse]
Rue Saussure, dans le XVIIe arrondissement de Paris, l’architecte Thibaut Robert signe un ensemble de logements aux façades matricées, décrites dans une sorte d’oxymore, comme étant d’un “noir lumineux”. [©ACPresse]

Ajouter du gris au ciel déjà plus que voilé de la capitale était-elle la solution la plus adaptée. Pour révéler l’originalité d’un ouvrage lové dans la petite rue Saussure, au cœur du XVIIearrondissement parisien, non loin des voies ferrées conduisant à la gare Saint-Lazare et en bordure Sud de la Zac Clichy-Batignolles ? Au vu du résultat, il semble que la réponse soit à l’affirmation ! D’autant que cet ensemble, construit pour le compte d’ICF Habitat La Sablière, tient toute son originalité de son enchevêtrement en façade.

Si la distribution intérieure et le choix des matériaux sont on ne peut plus classiques, rien de tel avec les façades.

Et pour cause. Ce sont elles qui ont permis à l’architecte Thibaut Robert de gagner le concours pour la construction de ce R + 7. Abritant 74 logements sociaux, ainsi que 3 commerces. 

Du noir lumineux en façade

Dès le départ du projet, un maître d’œuvre s’est posé la bonne question : comment construire avec le matériau brut qu’est le béton. Et en trouvant dans son mode même de fabrication, les moyens de composer une façade appareillée, comme le sont les façades en pierre des immeubles

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article