Reprise de la société Hervé par le groupe Fiducim – City-Gc

Muriel Carbonnet
02/09/2020

Dans le but de se fixer un cap ambitieux pour les prochaines années, l’équipe dirigeante de Hervé a placé l’entreprise entre les mains du tribunal de commerce. Fiducim - City Gc a été désigné comme repreneur.

Le groupe immobilier Fiducim - City Gc a été désigné comme repreneur de l'activité et des actifs de la société Hervé. [©Fiducim]
Le groupe immobilier Fiducim – City Gc a été désigné comme repreneur de l’activité et des actifs de la société Hervé. [©Fiducim]

Dans le but de se fixer un cap ambitieux pour les prochaines années, l’équipe dirigeante de Hervé a placé l’entreprise entre les mains du tribunal de commerce. Ceci, afin d’envisager un plan de cession des actifs, de maintien de l’emploi. Et de poursuite des chantiers en cours et à démarrer. 

Suite à un jugement du tribunal de commerce de Nanterre en date du 6 août dernier, le groupe immobilier Fiducim – City Gc a été désigné comme repreneur de l’activité et des actifs de la société Hervé. Cette dernière étant une spécialiste de référence du BTP francilien. Elle emploie 169 salariés et réalise des projets tous corps d’état. Une activité variée qui a séduit Fiducim – City Gc. Celui-ci est un acteur de l’aménagement des territoires et de la promotion immobilière de tous types d’ouvrages en Ile-de-France. Et un constructeur général, ayant décidé de s’investir dans la reprise de l’activité de Hervé. En tant que repreneur, il s’est engagé à maintenir 133 emplois sur le site de Mantes-la-Jolie (78). Et à déployer un plan de relance de l’activité de l’entreprise.

Ce développement important permettra à Fiducim – City Gc de poursuivre sa croissance sur l’Ile-de-France. Ceci, en réalisant en propre 100 % de ses opérations de construction. Et en permettant une part croissante des chantiers clients. Le groupe dont le siège est à Paris comportera désormais environ 250 collaborateurs pour un volume d’affaires consolidé de 300 M€.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article