Rénovation, permis de construire… Sur quoi va se jouer le plan de relance ?

Sivagami Casimir
02/09/2020

Ce jeudi 3 septembre, le gouvernement devrait dévoiler son plan de relance économique. Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, dévoile depuis quelques jours les grandes lignes pour la “Construction”.

Emmanuelle Wargon, ministre du Logement dévoile les grandes lignes du plan de relance économique pour la “Construction”.
Emmanuelle Wargon, ministre du Logement dévoile les grandes lignes du plan de relance économique pour la “Construction”. [/DR]

Ce jeudi 3 septembre, le gouvernement devrait dévoiler son plan de relance économique. Un tournant décisif pour ce quinquennat, marqué par la crise sanitaire et économique. Pour le monde du bâtiment, les attentes sont grandes. Plusieurs entités ont déjà fait leurs propositions de plan [Lire article] et beaucoup s’accordent à parler d’une relance économique “verte”. Il y a quelques jours, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon a dévoilé les grandes intentions de ce plan pour la construction. Elle a notamment parlé d’aides aux élus locaux, qui permettraient de recycler des friches urbaines, d’inciter la délivrance de permis de construire et de densifier les constructions. Le gouvernement entend aussi accélérer la dématérialisation des permis de construire prévue par la loi Elan et booster l’embauche.

Autre grand volet de ce plan : la rénovation énergétique des bâtiments. La ministre du Logement a annoncé l’ouverture de MaPrimeRénov’ à tous les ménages, aux propriétaires bailleurs et aux copropriétaires. Et prévoit aussi, une nouvelle enveloppe de 2 Md€ pour le dispositif « pour la durée du plan de relance ». Dans une interview accordée à nos confrères du “Parisien”, Emmanuelle Wargon explique qu’une aide allant jusqu’à 20 000 € pourra être attribuée aux ménages qui engagent une rénovation complète de leur logement. Et ce, « en divisant par près de 4 leur consommation – avec isolation des murs, des combles et planchers, l’installation d’une pompe à chaleur ».

Pour le moment, les investissements financiers et l’ensemble des mesures restent plutôt flous et devraient être connus demain. Reste à voir comment ils seront accueillis et s’ils répondent à la réalité des professionnels du secteur.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?