Rénovation énergétique : Selon 57 % des Français, elle devrait être obligatoire

Sivagami Casimir
10/11/2020

Comme tous les ans, Monexpert-renovation-energie.fr et OpinionWay prennent la température du marché de la rénovation énergétique en France.

Le gouvernement lance un nouveau crédit d’impôt pour la rénovation énergétique des TPE et PME. [©Toit photo créé par welcomia - fr.freepik.com]
Toit photo créé par welcomia – fr.freepik.com]

Comme tous les ans, Monexpert-renovation-energie.fr et OpinionWay prennent la température du marché de la rénovation énergétique en France. Pour rappel, l’Hexagone s’est engagé en 2015 avec la loi de Transition énergétique pour la croissance verte, à rénover 500 000 logements/an. « L’objectif est de rénover plus de 30 M de logements au total, si nous voulons atteindre un niveau BBC d’ici 2050, souligne Jean-Baptiste Devalland, directeur général de Teksial1. Sur 30 ans, cela représente 1 M de logements/an. C’est plus que ce qui est prévu et c’est un enjeu économique. La rénovation est d’ailleurs un des volets de France Relance. » Malgré ce constat, ce marché n’est pas exploité à 100 %…

Le baromètre de Monexpert-renovation-energie.fr et OpinionWay montre que 14 % des personnes interrogées déclarent vivre dans une passoire énergétique (classe F ou G du DPE). Soit plus de 7 M de personnes. Près d’un Français sur deux (43 %) déclare avoir froid dans son logement. Les jeunes et les classes populaires sont les plus confrontés à cette sensation. Côté travaux, près d’un Français sur deux pense qu’il est nécessaire de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans son logement (45 %). Et 57 % estiment qu’elle devrait être obligatoire. En moyenne, les Français accorderaient un budget de 3 071 € à la réalisation de travaux de performance énergétique en 2020, soit 605 € de plus qu’en 2019. Une somme toujours insuffisante pour réaliser un chantier efficace.

71 % des Français incapables de citer une aide à la rénovation

 « Au niveau national, 85 % des Français jugent que la rénovation énergétique est une nécessité pour réduire notre consommation d’énergie. Près de 81 % qu’elle aura un impact positif sur nos émissions de CO2 et 78 % qu’elle permettra de créer des emplois. A un niveau plus personnel, cette rénovation permettrait aux Français de faire baisser leur facture énergétique pour 85 % d’entre eux et d’avoir un impact positif sur leur santé pour 75 %. »

La méconnaissance des aides disponibles reste encore et toujours le point noir du secteur… En effet, 71 % des Français ne sont pas en mesure de citer une aide financière pour réaliser ces travaux. L’étude révèle que 77 % des particuliers souhaitant faire des travaux réclament un interlocuteur unique pour l’analyse du devis, le choix du professionnel. Mais aussi, le suivi du chantier et les démarches administratives pour l’obtention de toutes les aides auxquelles ils ont droit. « Il y a un vrai besoin d’accompagnement, d’avoir un interlocuteur unique », conclut Jean-Baptiste Devalland.

1Maison-mère de Monexpert-renovation-energie.fr.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article