Rénovation énergétique : Quid des propriétaires de maisons individuelles ?

Sivagami Casimir
25/10/2019

Dans son étude, le groupe Effy estime que la majorité des propriétaires de maisons individuelles sont concernés par la rénovation énergétique.

La question de la rénovation énergétique concerne une majorité des propriétaires de maisons individuelles.
La question de la rénovation énergétique concerne une majorité des propriétaires de maisons individuelles. [©Image parHarry Strauss de Pixabay]

L’entreprise Effy, spécialisée dans la réduction des factures énergétiques des particuliers, s’est interrogée sur les relations des Français et des artisans. Pour l’entité, la question de la rénovation énergétique concerne une majorité des propriétaires de maisons individuelles. Parmi lesquels, 55 % des sondés ont déjà entrepris des travaux. Et 17 % prévoient d’en faire. Les chantiers concernent à 85 % l’isolation, le système de chauffage (81 %), le remplacement des fenêtres (79 %) et la ventilation (43 %). Pour ces différents projets, Effy a évalué que les Français comptent sur les artisans pour leur rôle de conseil et d’accompagnement.

Ainsi, 60 % des propriétaires interrogés affirment faire confiance aux artisans, et même 75 % pour ceux qui ont déjà entrepris des travaux. « Cette perception positive repose en priorité sur l’expertise reconnue des professionnels – citée à 46 % -, parce qu’ils leur ont été recommandés – 12 % -, et enfin, pour leur sérieux et leur fiabilité – 9 % », explique Effy. Le label RGE (Reconnu garant de l’environnement) est un repère fort pour les 80 % des personnes sondées. Par ailleurs, 51 % des participants à l’étude estiment qu’ils manquent d’information sur les aides financières et que c’est aux artisans de les accompagner (90 %).

La majorité des propriétaires font confiance aux artisans dans le cadre de rénovation énergétique

« La plupart des 3 000 Français qui nous contactent chaque jour souhaitent être mis en contact avec des entreprises proches de chez elles, et nous les aidons à trouver les bonnes, détaille Frédéric Utzmann, président du groupe Effy. Mais nous prenons en charge le sujet sur les aides financières pour les artisans et avec les particuliers, car elles changent tout le temps et dépendent de nombreux éléments. Je ne décolère pas face à ce chiffre de 12 % de personnes victimes d’arnaques. C’est absolument inacceptable… Ce fléau discrédite les bons professionnels du bâtiment, et nous lançons un appel fort auprès des pouvoirs publics pour qu’ils interviennent par des dispositions concrètes et massives. »

En effet, une personne interrogée sur 8 ayant fait réaliser des travaux a le sentiment d’avoir été victime d’une arnaque. C’est majoritairement le cas dans l’isolation (59 %) et le changement de système de chauffage (26 %). De plus, les répondants ne savent pas vers qui se tourner pour régler les litiges (35 %).

« In fine, cette crainte d’être arnaqué – citée à 32 % – est la première des raisons évoquées par les particuliers, qui ne font pas confiance aux artisans, devant la crainte du manque de professionnalisme ou de compétences adaptées – 28 %. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article