Règlementation thermique : Ce qui va changer au 1er janvier 2018

Rédaction
11/04/2017

Découvrez le nouvel arrêté du 22 mars 2017 et retrouvez les nouvelles exigences impactant le menuisier et le storiste.

Règlementation thermique : Ce qui va changer au 1er janvier 2018Le nouvel arrêté du 22 mars 2017, concernant les caractéristiques thermiques et la performance énergétique des bâtiments existants, s’appliquera le 1er janvier 2018. Cet arrêté modifie l’arrêté du 3 mai 2007 jusqu’ici applicable.

Parmi les nouvelles exigences impactant le menuisier et le storiste, on trouve :

– la hausse des exigences pour les parois vitrées : Uw ≤ 1.9 W/(m².K) ;

– de nouvelles exigences pour les portes de maisons individuelles, les vérandas et les verrières : Ud (Porte) ≤ 2 W/(m2.K), Ucw (Verrière) ≤ 2.5 W/(m2.K) et Uvéranda (Véranda) ≤ 2.5 W/(m2.K) ;

– si des fermetures sont installées (volet roulant…), les seuils indiqués, ci-dessus, resteront les mêmes, permettant ainsi à la menuiserie d’être légèrement moins performante. Néanmoins, le coefficient de transmission thermique des coffres de volets roulants sera Uc  ≤ 2.5 W/(m².K) ;

– le confort d’été : exigences sur le facteur solaire (Sw ≤ 0,15) en cas de remplacement de protection solaire ou fermeture, et sur le facteur solaire (Sw ≤ 0,35) pour l’installation ou le remplacement de fenêtres, les portes-fenêtres ou les façades-rideaux pour les bâtiments non résidentiels.