Protocole sur les vols sur chantier

Rédaction
04/02/2013

Didier Ridoret, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) vient de signer avec Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, un protocole pour lutter contre les vols sur les chantiers.

Didier Ridoret, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) vient de signer avec Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, un protocole pour lutter contre les vols sur les chantiers, permettant de consolider le partenariat entrepris avec les forces de l’ordre en 2008.

Ce protocole a pour objet de lutter plus efficacement contre les vols visant les entreprises de bâtiment. Il réaffirme la nécessité d’une coopération entre le correspondant sûreté de la Fédération départementale du bâtiment et le référent sûreté de la direction départementale de sécurité publique et du groupement de gendarmeries départementales.

Pour faire fonctionner ce partenariat, les entrepreneurs et artisans du bâtiment ou les maîtres d’ouvrage professionnels doivent signaler leurs chantiers considérés comme sensibles. Une fiche navette leur permet d’obtenir l’appréciation des risques et les préconisations du référent sûreté. De plus, la FFB propose à ses adhérents une check-list d’analyse des risques, ainsi qu’une documentation détaillée et mise à jour “Qui fait quoi ?”, explicitant ce partenariat et les rôles respectifs des correspondants sûreté, des référents sûreté et des entreprises.

En 2007, la FFB avait mené une enquête auprès de 3 000 entreprises qui avait révélé une augmentation des vols de matériels, de métaux et d’engins de chantier qui engendrait un coût économique pour le BTP compris entre 1 et 2 Md€/an.