Plattard au gaz et au bio-carburant

Yann Butillon
13/04/2021

Plattard dans une démarche de responsabilité sociétale a fait le choix du bio-carburant pour une partie de son parc interne à toupies.

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine

Plattard a fait subir une semaine de test à une toupie roulant au gaz.  [©Plattard]
Plattard a fait subir une semaine de test à une toupie roulant au gaz. [©Plattard]

Rhône. Pour son activité de BPE, Plattard s’appuie à la fois sur des partenaires transporteurs et un parc interne de toupies. Pour ces dernières, l’industriel a réalisé un test grandeur nature de porteurs gaz de la marque Scania. « Nous souhaitions depuis longtemps diversifier notre source d’approvisionnement pour nos toupies. Scania nous a fait cette proposition de test. Nous avons tout de suite accepté, indique Charles Plattard, vice-président du directoire du groupe éponyme. La toupie a été testée pendant une semaine, fin 2020, dans des conditions d’utilisation classique chez nous. » Si l’essai n’a pas été transformé, l’industriel n’en est pas moins convaincu par ce carburant alternatif. « Nous anticipons la nécessité d’avoir ce type de solutions à Villefranche-sur-Saône, là où nous avons notre plus grosse centrale. D’autant qu’une importante station de gaz vient de se construire à côté de chez nous. »

A la place, Plattard a fait le choix du bio-carburant pour une partie de son parc. « Ce n’est absolument pas du greenwashing. Nous sommes à l’écoute de toutes les sources d’énergie alternatives. Il en va de notre responsabilité sociétale. D’ailleurs, le choix du bio-carburant n’exclut pas le gaz, qui pourrait arriver chez nous à court ou à moyen terme. »

Dans le même temps, Plattard a fait l’acquisition d’une pompe à béton de 36 m signée Sermac. « L’idée est de proposer la prestation de pompage du béton en toute indépendance, avec un véhicule adapté. » Qui roulera, lui aussi, au bio-carburant.

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine