Paris : Les quatre saisons de la Villa M

Rédaction
14/08/2020

A Paris, l’Atelier Triptyque et le designer Philippe Starck livrent la Villa M. Cet hôtel multifonctionnel se veut tourné vers la santé et ouvert vers la ville. Le choix des matériaux comme l’architecture du lieu répondent à cette double vocation.

Côté rue, la façade de la Villa M a été pensée tel un exosquelette qui s’articule autour d’éléments métalliques porteurs.
Côté rue, la façade de la Villa M a été pensée tel un exosquelette qui s’articule autour d’éléments métalliques porteurs. [©ACPresse]

De prime abord, c’est un jardin, aérien, vertical. Et changeant, au fil des saisons. Il s’inscrit dans la façade même de la Villa M, un hôtel multifonctionnel tourné vers la santé. L’édifice prend place au cœur du XVe arrondissement parisien. La façade est très ouverte vers la ville. Elle a été pensée tel un exosquelette qui s’articule autour d’éléments métalliques porteurs réalisés hors-site, puis assemblés su le chantier. « Les poutrelles en “I” ont été tournées pour accueillir de larges bacs destinés à accueillir la végétation », explique l’architecte Olivier Raffaelli, co-fondateur de l’Atelier Triptyque. Le choix du métal permet une économie de matière, donc une plus grande finesse du support. De quoi laisser davantage de volume disponible pour la terre végétale. « L’architecture est mise au service du paysage. »

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article