L’OPPBTP rejoint le think tank Cinov’action

Tom Comminge
07/05/2022
Modifié le 09/05/2022 à 10:53

L’OPPBTP intègre le think tank Cinov’action de la fédération Cinov. Ceci, pour une meilleure prise en compte de la prévention sécurité de la part de l’ensemble des acteurs de la filière du BTP.

L’OPPBTP intègre le think tank Cinov’action pour prévenir les risques sur les chantiers du BTP. [©OPPBTP]
L’OPPBTP intègre le think tank Cinov’action pour prévenir les risques sur les chantiers du BTP. [©OPPBTP]

Les métiers des travaux publics sont soumis à d’importantes transformations en cours et à venir. En effet, les changements environnementaux, technologiques ou sociétaux font évoluer les façons de travailler. C’est pourquoi l’OPPBTP s’est rapproché de la fédération Cinov pour intégrer le think tank Cinov’action. Créé en 2016, ce dernier propose un cadre pérenne de travaux collectifs entre les différents acteurs de la construction. Il vise à anticiper les évolutions nécessaires de leurs métiers. Mais aussi à construire des collaborations porteuses d’innovations et à concevoir des solutions qui les fassent progresser. Ainsi, ce partenariat a pour objectif de favoriser le déploiement d’une culture de prévention chez les maîtres d’ouvrage, d’œuvre dans la sécurité et la protection de la santé.

OPPBTP, la sécurité sur chantier avant tout

Pour l’organisme de prévention, cette collaboration constitue un enjeu majeur pour prévenir les risques sur les chantiers du BTP. A ce titre, l’OPPBTP contribuera aux réflexions et aux travaux collectifs menés par tous les acteurs. Cela, dans le but d’améliorer les conditions de travail. A savoir, la participation à un outil d’auto-diagnostics des compétences à destination de la maîtrise d’œuvre.

Lire aussi : L’OPPBTP agit contre le bruit

Tout en intégrant un volet dédié à la santé/sécurité au travail. L’organisme participera aussi à l’élaboration d’une étude dédiée à l’évolution des métiers de la construction. En effet, les maîtres d’ouvrage et d’œuvre doivent être en mesure d’appliquer les principes généraux de prévention. Mais aussi de fournir les moyens nécessaires aux entreprises et aux salariés du BTP pour travailler en sécurité.