Naissance de Max Frank France

Rédaction
08/11/2016

Début novembre, à l’heure où beaucoup honoraient leurs chers disparus, d’autres fêtaient une naissance. Celle de Max Frank France.

Franck Bernard (à gauche) et la nouvelle équipe de Max Frank France.

Franck Bernard (à gauche) et la nouvelle équipe de Max Frank France.

Début novembre, à l’heure où beaucoup honoraient leurs chers disparus, d’autres fêtaient une naissance. Celle de Max Frank France. Active depuis quelques jours, la filiale est pilotée par Franck Bernard, qui en assure la direction générale. L’entité est basée à Montauban, dans le département du Tarn-et-Garonne. Ses spécialités ? A vrai dire, le catalogue de Max Frank est assez large et s’articule autour de cinq lignes principales de produits dédiés à l’industrie du bâtiment. Tout d’abord les distanceurs, qui permettent de garantir le bon enrobage des armatures. Viennent ensuite les coffrages perdus et autres éléments d’arrêt de bétonnage. La 3e catégorie est celle liée aux techniques d’armatures. Là, on distingue les boîtes d’attente, les coupleurs, les goujons et les rupteurs structurels de ponts thermiques. En fin de peloton, se trouvent les solutions d’étanchéité et les produits d’injection, et enfin, les systèmes acoustiques.

En dehors de cette offre de produits plutôt bien fournie, Frank Bernard entend aussi développer le service aux entreprises. « Nous souhaitons apporter sur le marché français notre savoir-faire, notre expérience, notre soutien technique. Notre but est de s’inscrire en tant qu’acteur engagé de notre domaine d’activité avec, pour mission, de développer, présenter, étudier, former et accompagner… » Un programme ambitieux à plus d’un titre.