Mondial du bâtiment : un presque nouveau rendez-vous

Rédaction
12/02/2015

Le triumvirat Batimat - Ideobain - Interclima+Elec vient de donner naissance au Mondial du bâtiment.

Batimat-LoizeaudLe triumvirat Batimat – Ideobain – Interclima+Elec vient de donner naissance au Mondial du bâtiment. Il ne s’agit pas d’une fusion des salons, encore moins d’un remplacement, mais plus simplement d’une marque étendard de laquelle les trois salons originels ne peuvent être dissociés. En termes de communication et d’image seulement. Organisé à Villepinte (93) pour la deuxième fois, le rendez-vous est donné du 2 au 6 novembre prochains. Quelque 350 000 visiteurs (décideurs et metteurs en œuvre) et environ 2 600 industriels exposants) étaient présents lors de l’édition 2013. Cette année, l’organisateur espère un succès comparable, sachant que 1 300 sont déjà inscrits et qu’il reste encore neuf mois pour doubler ce nombre… La tâche s’annonce surtout ardue au niveau de la filière “gros œuvre béton” qui avait pour ainsi dire déserté les allées du salon lors de la précédente édition. Qu’en sera-t-t-il cette année ? Pour l’heure, les exposants concernés sont très peu nombreux avec une sous-représentation flagrante du côté des matériaux. Avec la machine de guerre “World of Concrete Europe” qui se tiendra dans le cadre du salon Intermat en avril prochain, le défi à relever par Batimat est énorme. Mais pas impossible pour les organisateurs qui rappellent que le gros œuvre est l’ADN du salon… Mais la filière “Béton” a aussi son rôle à jouer car, in fine, c’est d’elle seule que dépend sa participation ou non à tel ou tel événement. Arrivera-t-elle à trouver les ressources, la motivation et le format pour être présente à Villepinte en novembre prochain ? En tout cas, les visiteurs concernés l’espèrent tous, à ne pas en douter !

Piloté par un nouveau directeur, Guillaume Loizeaud (notre photo), ce Mondial est annoncé comme un lieu de business et d’échanges. Mais aussi et surtout d’innovations, premier moteur de motivation de participation. Afin de permettre aux exposants de l’exploiter pleinement, la cérémonie de remise des Trophées aura lieu le 24 septembre. De quoi laisser le temps à chacun de valoriser son prix… Sur le salon, des Tours de l’Innovation, véritables totems de 7 m de haut, plantés au milieu de chacun des huit halls, tels des phares, offriront une forte visibilité à toutes les solutions nominées et lauréates. En miroir de ces Tours, des espaces de démonstration vont faire leur réapparition au sein des halls, sous la forme d’îlots circulaires, animés par les démonstrateurs des entreprises exposantes. Et, localisé dans le hall 5B, l’espace “Bâtiment du Futur” a vocation de dévoiler les solutions qui pourraient devenir les standards de demain. La construction en 2020, voire plus tard…

La formation et l’information ne sont pas en reste, puisqu’un programme de près de 200 conférences est déjà prévu. Il s’articulera autour de quatre thèmes porteurs : “Révolution numérique du bâtiment”, “La Transition énergétique”, “Du bâtiment à la ville connectée” et “L’homme et le bâtiment”.

Enfin, cette manifestation réalisera un focus sur l’Afrique subsaharienne qui sera l’invité d’honneur du salon.