Mineral Service investit la Haute-Corse

Yann Butillon
18/02/2021

Mineral Service réalise la promenade de l’Aldilonda, à Bastia, en Corse. Cette dernière est logée à flanc de rocher, au-dessus de la mer.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

La promenade de l’Aldilonda en contrebas de la citadelle de Bastia a été réalisée par Mineral Service. [©Mineral Service]
La promenade de l’Aldilonda en contrebas de la citadelle de Bastia a été réalisée par Mineral Service. [©Mineral Service]

CORSE. Parfois, certains chantiers obligent à de longues réflexions pour chacun des gestes de l’opération. Lorsque Mineral Service, habitué au climat normand, s’engage pour un chantier à Bastia, en Corse, c’est dans ce type d’aventures que les équipes de Jérémy Jamelin, directeur d’entreprise, s’engagent. Sur le papier, il s’agit simplement de réaliser la promenade de l’Aldilonda, en contrebas de la citadelle de Bastia. Mais non seulement le coulage de béton devait soutenir l’ensemble du système de garde-corps. Mais surtout, la promenade est logée à flanc de rocher, au-dessus de la mer. Pour ne rien faciliter, le chantier a eu lieu entre août et septembre 2020, une période où les Corses ne coulent pas de béton, la chaleur étant trop importante…

Utilisation d’une CEM I 52,5 prise mer

« La formulation du béton nous a obligés à une très grosse réflexion, explique Jérémy Jamelin. D’une part, il y avait la question de la chaleur, qui montait facilement à 38 °C. Nous avons donc mis en place des brumisateurs à l’eau claire, qui refroidissaient les aciers avant le coulage. Nous avons aussi travaillé à partir de 17 h 00, pour chercher la fraîcheur. »

D’autre part, la mer qui vient se fracasser contre la paroi rocheuse inonde en permanence la promenade. « Pour répondre à cette problématique, nous avons utilisé un ciment CEM I 52,5 à prise mer, qui intègre des extraits rocheux de la paroi. » Au total, ce sont 150 m3 qui ont été coulés, grâce à une pompe et 150 m de tuyaux. Ceci, à un rythme de 20 à 25 m3/j. En finition, le béton a été squamé.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article