Bellastock est revenu cette année avec une nouvelle édition dédiée à la paille. Avec près de 5 000 bottes, les 430 participants ont créé plusieurs habitats pour y vivre le temps du festival.

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

[©Alexis Leclercq 2019/Bellastock]

Expérimenter, tester, rassembler et apprendre, c’est l’ambition de Bellastock depuis 2006. Le festival monté par d’anciens étudiants de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville invite la nouvelle génération d’architectes, de designers et d’artistes à explorer. Explorer les matériaux, le travail collaboratif, mais aussi une autre façon de faire de l’architecture. Qui prend en compte les problématiques actuelles et qui s’ancre dans une démarche plus respectueuse de l’environnement.

Cette année, Bellastock s’est intéressé à la construction en paille. Melting Botte met en avant ce matériau biosourcé et ses atouts. Le long du Chemin de Halage, à Evry-Courcouronnes (91), 430 participants entourés par 25 encadrants ont réalisé plusieurs habitats avec 5 000 bottes de paille, pour y vivre le temps du festival.

Un “village” de paille

« Pour la bonne tenue de l’évènement, une phase de recherche a été indispensable en amont, explique l’équipe de Bellastock. Après avoir étudié la construction en fibres, ses filières et ses acteurs, nous avons organisé “Brin Storming”, un cycle de trois conférences abordant le sujet de la fibre végétale en architecture à travers trois thèmes : matière, chantier et filières. A cette occasion, nous avons rassemblé pas moins de douze acteurs de la construction en fibres, producteurs, constructeurs, architectes, ingénieurs, professionnels de la filière, institutionnels… »

L’objectif ici est de faire découvrir la paille, ses capacités isolantes, ses possibilités de recyclage et ses circuits courts. Le 11 et 12 juillet, les participants se sont attelés à la construction des habitats et à l’aménagement des espaces collectifs. Le 13 juillet, Melting Botte s’est ouvert au public. Le site a accueilli près de 3 000 visiteurs pour une journée de visite et de conférences. Les festivaliers ont pu aussi profiter d’une programmation musicale et culturelle.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article