Louis Vicat : Une exposition parisienne éphémère !

Rédaction
14/09/2017

Dans le cadre de la 34e édition des Journées européennes du patrimoine, retrouvez l'exposition éphémère “Louis Vicat” au 4 place Saint-Germain-des-Près, au cœur du VIe arrondissement, à Paris.

Salle historique dédiée à Louis Vicat. [©Nathalie Carraz/Vicat]

Témoins de notre culture, nombres d’édifices, classés ou non, se transforment, en un week-end les 16 et 17 septembre, en lieux d’exposition, de mémoire… Cette année, pour fêter le bicentenaire de l’invention du ciment artificiel par Louis Vicat, la Société d’encouragement pour l’industrie nationale ouvre les portes de son hôtel particulier du VIe arrondissement, à Paris. Avec une exposition éphémère dédiée à l’inventeur et au groupe cimentier français éponyme.

Début 2017, la Société d’encouragement pour l’industrie nationale demande aux instances du groupe cimentier Vicat de présenter une exposition au sein de son hôtel particulier place Saint-Germain-des-Près, au cœur du VIe arrondissement, à Paris, dans le cadre de la 34e édition des Journées du patrimoine. Un comité “scientifique” se constitue alors avec des représentants de groupe Vicat et des membres de la commission “Histoire” de la Société d’encouragement. Un projet naît, une exposition éphémère s’organise. “Promouvoir la culture scientifique et technique à partir de l’œuvre de Louis Vicat”, tel est l’un des tous premiers objectifs de la Fondation d’entreprise Louis Vicat. C’est ainsi que l’exposition s’articule du XIXe siècle jusqu’à nos jours.

 

[©Vicat]

Ainsi, dans la salle principale du 1er étage, la vie de Louis Vicat est illustrée de nombreuses pièces historiques : médailles, vêtements, diplôme de Légion d’honneur, buste, tableaux… La seconde salle présente les liens entre la Société d’Encouragement et Louis Vicat, ses descendants et le groupe actuel. Une autre brosse le portrait du cimentier français d’aujourd’hui. Enfin, un dernier espace au rez-de-chaussée fait l’éloge “concrètement” des solutions du futur dans l’industrie cimentière : “Relever les problématiques de l’avenir” avec des innovations Vicat comme le Défi.Aquapass, le béton translucide, connecté ou encore solaire ! Amoureux du béton, aficionados ou simples curieux, une exposition, qui (re)met le béton à l’honneur !

 

 

 

 

Salle “Innovations du futur”. [©ACPresse]

Des liens ancestraux…
Les liens entre le jeune ingénieur Louis Vicat et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, fondée par trois consuls, Bonaparte, Cambacérès et Lebrun en 1801, ont été intenses. Il en fut de même entre Napoléon Ier et l’industrialisation de la France, pour rattraper notre ennemie jurée… l’Angleterre ! Les innovations étant à l’ordre du jour ! C’est alors que 1817 voit la découverte du ciment artificiel, Louis Vicat publiant un article dans les annales de chimie. Le mémoire “Recherches expérimentales sur les chaux de construction, les bétons et les mortiers ordinaires” paraît en 1818, après sa reconnaissance par l’Académie royale des sciences. Ce mémoire a un grand retentissement : le conseil général des Ponts et Chaussées comprenant toute sa portée. Et dès 1819, ces experts autorisent Louis Vicat à employer dans les fondations du pont de Souillac la nouvelle chaux artificielle.
Ces liens sont toujours entretenus entre le cimentier français et cette Société d’encouragement. Louis Vicat a reçu nombres de récompenses à partir de 1823, alors que récemment, le groupe Vicat a été récompensé du Prix Chaptal (le chimiste Jean-Antoine Chaptal ayant été le premier président de la Société) pour l’ensemble de ses innovations.

M. C.

Horaires de l’exposition Vicat : Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 11 h à 18 h
Horaires des visites commentées de l’hôtel de l’Industrie : Samedi 16 septembre à 16 h et dimanche 17 septembre à 14 h 30, puis à 16 h
Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Près, 75006 Paris

[©ACPresse]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article