Les cessions européennes de Lafarge et Holcim validées

Rédaction
29/04/2015

La Commission européenne a autorisé CRH à acquérir les actifs devant être cédés par Lafarge et Holcim dans l’Union européenne.

f3e20d4b4391b8b08b3f59da0e623

La Commission européenne a autorisé CRH à acquérir les actifs devant être cédés par Lafarge et Holcim dans l’Union européenne. Le cimentier irlandais prend donc du poids sur le continent, en multipliant les acquisitions pour un total de 6,5 Md€, dont 1,3 Md€ de dettes.

Rappelons que Bruxelles avait exigé, en décembre 2014, que les groupes français Lafarge et suisse Holcim cèdent des actifs. Ceci afin d’éviter une position dominante dans plusieurs pays. Les deux cimentiers, qui avaient annoncé leur fusion en avril 2014, étaient entrés en négociations exclusives avec CRH en février dernier pour lui vendre en un seul bloc ces actifs.

Dans le détail, cette cession comprend en France métropolitaine, tous les actifs de Holcim, à l’exception de la cimenterie d’Altkirch et des sites béton et granulats dans la région du Haut-Rhin, et de l’usine cimentière Kercim à Saint-Nazaire, appartenant à Lafarge. A La Réunion, les actifs de Lafarge, excepté sa participation dans Ciments de Bourbon. En Allemagne, les actifs de Lafarge, tout comme en Roumanie, sont cédés. Pour Holcim, les cessions concernent aussi la Hongrie et la Slovaquie. Pour le Royaume-Uni, il s’agit des actifs de Lafarge Tarmac, à l’exception des cimenteries de Cauldon et de Cookstown, et de certains autres actifs associés.

Dans le même temps, Lafarge et Holcim ont annoncé le détail des actifs qu’ils proposent de désinvestir aux Etats-Unis, et ce, avant le 15 juillet. Ces actifs incluent la cimenterie de Davenport, détenue par Lafarge dans l’Iowa, d’une capacité de 1,1 Mt, ainsi que 7 terminaux le long du Mississippi. Ces actifs seront cédés à Summit Materials pour un montant total de 450 M$ (420 M€) auquel s’ajoute le terminal cimentier de Summit, à Bettendorf, dans l’Iowa. Les cessions comptent aussi des propositions pour trois terminaux de Holcim dans le Michigan et l’Illinois, la station de broyage de laitier de Skyway détenue par Holcim dans l’Illinois (600 kt) et la station de broyage de laitier de Camden détenue par Holcim dans le New Jersey (700 kt), ainsi qu’un terminal dans le Massachusetts.