Les artisans à nouveau dans la rue

Rédaction
05/09/2013

La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) a appelé, mercredi 4 septembre, à une “mobilisation nationale” le 13 septembre. Des opérations escargot et des blocages de ronds-points sont prévus pour dénoncer normes, concurrence déloyale et le statut de l'auto-entrepreneur.

Patrick Liébus est le président de la Capeb ©Capeb.

Patrick Liébus est le président de la Capeb ©Capeb.

La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) a appelé, mercredi 4 septembre, à une “mobilisation nationale” le 13 septembre pour « sauver le secteur du bâtiment », indique le syndicat dans un communiqué. « Pour la deuxième fois de l’année, les artisans descendent dans la rue pour alerter les pouvoirs publics et sauver leur activité. »

Les artisans vont défiler à pied ou en véhicule, et manifesteront devant les préfectures lors de cette mobilisation. Opérations escargot et blocages de ronds-points sont également prévus, prévient la Capeb. Le secteur se dit mis à mal par la conjoncture qui se dégrade, le développement de la concurrence déloyale, l’inflation règlementaire et la pression fiscale. « Après deux ans de baisse d’activité, les entreprises artisanales du bâtiment sont au bord du gouffre », avec 20 000 emplois menacés cette année, après 10 000 détruits l’année dernière, note Patrick Liébus, président du syndicat.

En 2014, si l’activité continue de se dégrader et que la hausse du taux de la TVA de 7% à 10 % se confirme, près de 20 000 emplois supplémentaires seront également menacés, estime la Capeb. Concernant le régime de l’auto-entrepreneur, la Capeb déplore qu’il n’ait pas été purement et simplement exclu des activités relevant de l’artisanat du bâtiment, jugeant que ce régime est une porte ouverte à la concurrence déloyale.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article