Les granulats sont divers et variés. La France et ses terres riches permettent cette grande disparité. Les granulats "légers" servent à la production du béton.

Retrouvez cet article dans le n° 85 de Béton[s] le Magazine

Le Polys Béto permet de réaliser des chapes mortiers et bétons plus légers. [©Edilteco]
Le Polys Béto permet de réaliser des chapes mortiers et bétons plus légers. [©Edilteco]

Le monde des granulats se caractérise par la grande diversité de leurs origines. Selon leur usage, leur typologie sera différente. La richesse des terres de France permet en grande partie cette variété. Parmi la famille des granulats, ceux dits « légers » servent à la production de bétons légers et/ou isolants. Ils peuvent être d’origine minérale : argile, ardoise (schiste), pouzzolane ou encore vermiculite. Ou bien issus du végétale et de l’organique, à l’image du bois, du liège ou du polystyrène… Afin de rentrer dans la case “granulat léger”, la NF EN 13055-1 détermine que leur masse volumique réelle ne doit pas excéder 2 000 kg/m3ou 1 200 kg/m3 en vrac. La norme régit les granulats naturels, ceux fabriqués à partir de matériaux naturels et/ou de sous-produits de procédés. 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Retrouvez cet article dans le n° 85 de Béton[s] le Magazine

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article