L’efficacité énergétique : 3 piliers de l’engagement

Rédaction
10/07/2019

Selon une étude d’OpinionWay pour CertiNergy, l’exigence de qualité, la confiance et la transparence sont primordiales pour les particuliers, dans le cadre de travaux de rénovation énergétique.

Quelles sont les motivations des particuliers à s’engager dans des travaux de rénovation énergétique ? Mais surtout quels sont les paramètres, qui vont cristalliser cet engagement ? CertiNergy – organisme qui accompagne les industriels, les bailleurs sociaux et les collectivités à consommer mieux, au moindre coût – a voulu répondre à ces questions. Pour cela, l’entreprise a fait appel à OpinionWay, qui a réalisé une étude sur plus de 200 professionnels du bâtiment et 500 particuliers. Les intéressés ont été questionnés sur la qualité des travaux de rénovation énergétique et sur l’efficacité du financement par le dispositif Certificats d’économies d’énergie (CEE). 

Ainsi, l’exigence de qualité, la confiance et la transparence sont primordiales pour les particuliers. La volonté de réduire la facture énergétique est capitale dans la prise de décision (94 %) et une grande majorité des sondés sont satisfaits de la qualité des travaux d’économies d’énergie réalisés. Les particuliers sont aussi motivés par le renouvellement d’un matériel vieillissant (88 %). De plus, pour 90 % des sondés, la crédibilité de l’entreprise qui conduit les travaux est capitale, 87 % accordent de l’importance à la facilité de mise en œuvre. Et 71 % à la possibilité de bénéficier d’aides financières à la rénovation énergétique à l’image du CEE. 

Du côté des professionnels, 52 % d’entre eux estiment qu’il est facile d’obtenir ces certificats. Cependant, les contraintes administratives (50 % des sondés) sont un frein à leur démocratisation. Ils sont 32 % à dire que la complexité des dispositifs de financement est dissuasive. Cependant, 4 professionnels sur 10 considèrent que la création des CEE a apporté des changements positifs sur le marché des travaux d’économies d’énergie et par ce biais, booster leur chiffre d’affaires (1 professionnel sur 5 a augmenté le nombre de chantiers entrepris). 

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article