Le métal retrouve le sourire

Rédaction
05/07/2016

Après avoir subi de plein fouet la crise, les spécialistes du métal ont tenu à annoncer que le secteur renouait avec les beaux jours.

p_roger-briand

Après avoir subi de plein fouet la crise, les spécialistes du métal, réunis au sein de la conférence du Syndicat de la construction métallique de France (SCMF), ont tenu à annoncer que le secteur renouait avec les beaux jours. Les chiffres de 2015 montrent une légère reprise, avec 650 000 t produites, un mieux de 1,5 % par rapport à l’année précédente. Les six premiers mois de l’année 2016, s’annonçant encore mieux.

Le taux d’occupation des usines a aussi gagné 1,2 % en 2015, par rapport à 2014, pour atteindre 77,2 %. Il faut noter que le taux optimal étant à au moins 80 %. Les carnets de commandes sont aussi en progression de 12,88 %. Cependant, cette reprise pourrait être sapée par la spéculation sur la matière première acier, celle-ci ayant augmenté de 15 % sur trois mois. « La profession gagne des parts de marché en collectif, en réhabilitation, pour les bâtiments de grande hauteur, les entrepôts avec de grandes portées… avec de nouveaux marchés comme les parkings aériens ou les ombrières », précise Roger Briand, président du SCMF.