Le centre de formation de l’Unicem fête ses 10 ans

Rédaction
28/10/2016

Cette année, le centre de formation (CFA) de l’Unicem de Bessières (31), en région Midi-Pyrénées, fête ses 10 ans.

logo-cfa-unicem-quadri

Cette année, le centre de formation (CFA) de l’Unicem de Bessières (31), en région Midi-Pyrénées, fête ses 10 ans. La plate-forme de formation interrégionale dédiée aux métiers des carrières et des matériaux de construction a vu le jour pour répondre aux besoins importants en matière de recrutements et de qualifications. A cela s’ajoutaient l’absence d’un centre dans le Sud de la France, la complémentarité des métiers des carrières et des matériaux avec des métiers voisins et une forte offre de formation spécifique “carrières et matériaux”, mais sous-utilisée faute de lieu d’accueil de proximité. Ceci renforcé par l’implication décisive de la commune de Bessières et de son maire, mettant à disposition un terrain de 7 ha (bâtiments et aires d’évolution des engins), qui a permis la réalisation très rapide de ce projet. Le Conseil régional Midi-Pyrénées a, alors, apporté sa contribution sous forme d’une subvention importante, permettant l’achat de matériels et d’engins, pour permettre le déploiement du CFA d’apprentis sur cette plate-forme.

Ainsi, dès son lancement le plateau de formation de Bessières a accueilli le CFA de l’Unicem, la délégation régionale du Ceficem, organisme en charge de la formation continue pour cette branche d’activité, et l’antenne régionale de l’Opca 3 +, organisme paritaire collecteur agréé.

Après 10 ans d’exploitation, le bilan s’avère très positif. Outre la formation d’apprentis, le centre permet d’accueillir des salariés soucieux d’acquérir des compétences supplémentaires. Le nombre de personnes formées n’a cessé d’augmenter, passant de 30 alternants en 2007, à près d’une centaine de stagiaires et d’apprentis à la rentrée 2016. Un succès renforcé par un très faible taux de rupture de contrat en apprentissage, alors que la moyenne nationale dépasse les 20 %.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article