LafargeHolcim Martres Tolosane : seconde phase des travaux

Rédaction
28/03/2019

L’agrandissement et la modernisation de la cimenterie LafargeHolcim de Martres Tolosane, en Haute-Garonne, entre dans sa seconde phase. Et ce, avec l’attribution du lot construction à l’entreprise française Boccard.

La cimenterie LafargeHolcim de Martres Tolosane dispose de deux fours. [©ACPresse]
La cimenterie LafargeHolcim de Martres Tolosane dispose de deux fours. [©ACPresse]

Pendant l’été 2017, LafargeHolcim annonçait un plan d’investissement de 100 M€ dans sa cimenterie de Martres Tolosane, en Haute-Garonne, s’inscrivant dans un plan global de 300 M€. Le chantier est désormais dans sa phase de construction, consistant surtout dans la mise en œuvre de 2 700 t de charpente métallique, et de 4 000 t d’équipements et de matériels mécaniques. La mise en service est prévue pour 2020, alors que 250 personnes auront été mobilisées sur le site. C’est l’entreprise Boccard, de Villeurbanne, qui est en charge de cette phase de construction. « Boccard est très heureux de contribuer au plan de modernisation de la cimenterie de Martres Tolosane et accompagne cette réalisation, grâce à son excellence opérationnelle en gestion de projet, ainsi qu’à ses engagements, en termes de sécurité, de qualité et de responsabilité sociale et environnementale », explique Joël Chappellaz, directeur de développement marchés sidérurgie, mines & cimenterie chez Boccard. 

Boccard entre en jeu

Cimenterie LafargeHolcim de Martres Tolosane - Etat actuelle et travaux prévus. [©LafargeHolcim]
Cimenterie LafargeHolcim de Martres Tolosane – Etat actuelle et travaux prévus. [©LafargeHolcim]

L’attribution des prochains lots de travaux se fera dans les prochains mois, après une évaluation des responsabilités civiles et environnementales des entreprises, menée par l’agence Vigeo Eiris. Une fois achevés, ces travaux permettront au site d’augmenter sa productivité et de réduire son impact environnemental. La cimenterie va être équipée des dernières technologies en matière de recyclage et de valorisation des déchets, servant de combustibles. Elle réduira aussi sa consommation d’énergie et son empreinte CO2. Elle utilisera 75 % de combustibles de substitution à l’horizon 2020, contre seulement 30 % actuellement. « Le projet de modernisation de l’usine de Martres Tolosane se déroule selon le calendrier prévu, conclut Didier Michel, directeur du projet de modernisation de la cimenterie chez LafargeHolcim. Avec l’attribution de ce second lot, nous allons maintenant voir l’usine sortir de terre. Boccard est une société française que nous connaissons bien et qui a su répondre en tous points à notre cahier des charges. »