LafargeHolcim fournit des ciments spéciaux au Maroc et en Equateur

Rédaction
19/02/2018

Le cimentier franco-suisse LafargeHolcim va fournir des ciments spécialement développés pour deux projets portuaires au Maroc et en Equateur.

La première pierre du projet DP World Posorja, en Equateur. [©DR]

La première pierre du projet DP World Posorja, en Equateur. [©DR]

LafargeHolcim va participer à deux gros projets de construction de ports sur deux continents différents. D’un part, le projet DP World Posorja, en Equateur et d’autre part, le complexe Nador West Med, au Maroc.
Ainsi, la filiale marocaine de LafargeHolcim fournira un ciment spécial. Situé à 30 km de Nador sur la côte méditerranéenne du Royaume, Nador West Med sera un complexe portuaire intégré. La première étape du projet, qui comprend la construction de brise-lames, de trois terminaux pétrole/vrac et d’un terminal à conteneurs, devrait être achevée en 2020. Les solutions LafargeHolcim seront utilisées pour les caissons préfabriqués, les brise-lames et les quais, avec un ciment développé, afin de garantir une durée de vie de 100 ans dans un environnement marin agressif.
Quant au DP World Posorja, le port sera implanté à à 65 km de Guayaquil, la capitale économique de l’Equateur, au bord du fleuve Guayas. Cette installation portuaire multi-usages en eaux profondes offrira au pays un accès aux marchés mondiaux, améliorant ainsi sa compétitivité en tant que plus grand exportateur mondial de bananes. La filiale locale de LafargeHolcim a signé un contrat avec China Harbour Engineering Company (CHEC), la société d’ingénierie portuaire de China Communication Construction Company (CCCC), qui a remporté le contrat pour la phase initiale de construction. Pendant cette dernière, qui devrait s’achever en 2019, Holcim Equateur fournira le ciment pour les piles et les quais préfabriqués. Sa formule a été spécialement développée par Holcim Equateur. Elle combine une haute résistance à la compression et une haute résistance aux sulfates, garantissant ainsi durabilité et résistance à l’eau de mer.